Des musiciens et des lutins (5)

Des musiciens et des lutins : le système Crapoutchik
Quand le Petit Reporter de l’Imaginaire n’est pas occupé à écrire ou à lire, il lui arrive donc d’écouter de la musique…

Et dans bien des refrains, il trouve trace des lutins !

En 1969, les musiciens de Jacques Dutronc – sous le nom Le Système Crapoutchik – publiaient Aussi loin que je me souvienne… Dans cet album concept retraçant une existence humaine de l’alpha à l’oméga, les lutins font une apparition remarquée au temps béni de l’enfance…

Je vois d’étranges lumières illuminant mes paupières

Un corridor humide et vieux m’attire c’est curieux

Je m’approche tout étonné, ils sont là tous à danser et à chanter

Ce sont des petits lutins, il y en a plein

Ce sont des petits lutins, vifs et malins*

* Aussi loin que je me souvienne…, G. Kawczynski, C. Padovan, Flamophone/Vogue, 1969.

Tous les billets Des écrivains et des lutins, Des musiciens et des lutins, Des dessinateurs et des lutins, et Les Lutins font le mur sont extraits de : Le Lutin dans tous ses états – représentation polymorphe du Petit Peuple dans la culture contemporaine, © Renaud Marhic, 2013-work in progress.

Tags: , , ,

Aucun commentaire.

Le temps imparti est dépassé. Merci de recharger le CAPTCHA.