Archives pour la catégorie Le Petit Reporter de l’Imaginaire

Les Chroniques du Gnomogramme : quand un auteur jeunesse fait apparaître ses personnages en hologrammes… (2)

Claude Youenn Roussel

Salon du Livre de Paimpol, 10 heures, démarrage du Gnomogramme

À peine les portes ouvertes, deux hommes s’approchent : “Nous aussi on pense à acheter des écrans. Alors on aimerait bien savoir ce que c’est…” Le ton est celui de qui ne cherche même pas à être cru. Ça tombe bien… d’écran, il n’y en a pas ! Je tends en rigolant le flash code menant à la vidéo de présentation. Les deux curieux personnages jouent du portable et disparaissent comme ils étaient venus…

Chez les exposants qui découvrent “la moulinette à lutins”, les hypothèses continuent d’aller bon train :

C’est une antenne radio ?

Un chauffage ?

On dirait un radar…

La veille, à l’hôtel, j’ai vu Whisky Bizness, 19e épisode de la 24e saison des Simpson. En 2012 déjà,  la série mettait en scène la diffusion d’images holographiques en public. Sept ans plus tard, en France, l’hologramme reste pourtant terra incognita

Du côté de la presse, cette fois, c’est coup triple ! Un quart de page dans Ouest France, et deux très belles citations dans Le Télégramme et La Presse d’Armor. Journalistes et correspondants se font chasseur de lutins en 3D réelle. Mais pas facile de photographie un hologramme ! (La Presse d’Armor se distinguera dans l’exercice). Une exposante s’approche : “Quel pas de géant tu as fais là ! Je me rappelle de toi il y a quelques années : seul dans ton coin, c’est tout juste si certains ne faisaient pas un pas de côté pour t’éviter. Aujourd’hui, tu tiens la dragée haute à tout le monde !

Et puis voilà l’ami Claude-Youenn, mon complice dans l’aventure du Salon Contes – Légendes & Fantasy. La marionnette à gaine qu’il agite fait sourire aux anges une petite fille dans sa poussette. Avant qu’elle ne découvre le Gnomogramme. La boucle est bouclée !

Tags: , , , , , ,

Petit Reporter de l’Imaginaire : dans le journal (et de deux) à Paimpol

Petit Reporter de l’Imaginaire : dans le journal à Paimpol - Télégramme

Le Télégramme n’est pas en reste s’agissant d’évoquer Les Lutins Urbains EN VRAI  présentés au Salon du Livre de Paimpol.

Qu’on se le dise et répète : le Gnomogramme, c’est l’hologramme au service du livre jeunesse !

Tags: , , , , , , ,

Petit Reporter de l’Imaginaire : dans le journal (et d’une) à Paimpol

Petit Reporter de l’Imaginaire : dans le journal à Paimpol

Les Lutins Urbains EN VRAI ont retenu toute l’attention du quotidien Ouest France à l’occasion du Salon du Livre de Paimpol.

On vous dit tout sur le Gnomogramme – aussi baptisé “moulinette à lutins” –, ou comment la fantasy prend vie par la grâce des hologrammes !

 

Tags: , , , , , , , ,

Les Chroniques du Gnomogramme : quand un auteur jeunesse fait apparaître ses personnages en hologrammes (1)


Une semaine que les Lutins Urbains sont apparus “EN VRAI” pour la première fois, au Capucins, à l’occasion de l’édition 2019 des Rencontres de la BD brestoises [vidéo]…

Pour leur deuxième apparition – par la grâce du Gnomogramme – le succès ne se dément pas. Guégon (56), Salon des Auteurs. Dans les yeux des enfants, ce ne sont plus les étoiles que les lutins ont pris l’habitude de faire briller… c’est carrément la Voie lactée ! Les adultes ne sont pas en reste :

Comment vous faites ça ? Vous utiliser la poussière qui est dans l’air…

C’est quoi le procédé, un laser ?

Mais il est où, l’écran ?

C’est bien d’avoir pensé à ça !

Au moment du démontage, des exposants photographient en douce. D’autres viennent discuter franchement. Le Petit Reporter de l’Imaginaire, lui, prépare déjà la prochaine étape…

 

Tags: , , , , , , , , ,

Quand un auteur jeunesse fait apparaître ses personnages

Si la littérature jeunesse a depuis longtemps fait sienne les techniques de communication les plus variées, ceci est radicalement nouveau. Depuis septembre 2019, on peut voir sur les salons du livre de Bretagne un auteur jeunesse s’afficher… aux côtés de ses personnages ! Et le rendu de ces « apparitions » en 3 dimensions est saisissant [vidéo]. Renaud Marhic, alias Le Petit Reporter de l’Imaginaire, a créé en 2003 le concept des Lutins Urbains. Il s’explique : “Je vis avec mes personnages depuis un quart de siècle. Pour moi, il est naturel de les voir comme je vous vois. J’ai voulu partager cela avec mes lecteurs…”

La 3D réelle au service du livre

L’“hélice holographique” ici utilisée ressemble à un ventilateur aux pales recouvertes de LED. Quant l’hélice se met à tourner, elle devient invisible. Les diodes délivrent alors une image préalablement chargée dans l’appareil. Persistance rétinienne oblige, l’œil est trompé, percevant l’image dans sa globalité et non sa décomposition LED par LED. “J’ai tellement entendu que les enfants ne lisent plus du fait du numérique et du jeu vidéo… s’amuse Renaud Marhic. Faire apparaître mes lutins en 3D réelle, c’est un peu le retour à l’envoyeur. L’idée, c’est d’amener l’enfant au livre par le biais de la technologie dans laquelle il est baigné…”

Au-delà du simple « effet waouh ! »

À l’heure du tout disruptif, l’hologramme peut passer pour la solution marketing idéale. Selon Renaud Marhic, il est bien plus que cela : “Si je suis le premier auteur à avoir franchi le pas, ce prolongement de mon univers romanesque dans le réel préfigure ce que sera demain l’illustration à destination de la jeunesse.” Et de conclure : “Depuis que j’ai déployé ce système, j’ai changé de statut. Aux yeux de mes lecteurs, je ne suis plus seulement écrivain. Je suis un peu magicien…”

 

Pour ne rien manquer des LUTINS URBAINS EN VRAI, n’oubliez pas :
“Ils sont à bonnets, abonnez-vous !”S'abonner à la chaîne YouTube des Lutins Urbains

Tags: , , , , , , , ,

Petit Reporter de l’Imaginaire : des écrivains et des lutins (16)

Le Petit Reporter de l’Imaginaire, quand il n’écrit pas, lit.

Et pas un livre – ou presque ! – où il ne trouve trace de ses petits amis.

Aujourd’hui, et pour la deuxième occurrence, Jack Kerouac (1922-1965) :

C’est cette nuit-là, qu’un lutin plus facétieux, genre Père Noël, se précipita vers moi en claquant la porte ; il n’y avait pas de vent. Ma sœur procédait à ses ablutions dans la salle de bains rose, comme tous les samedis soir, et ma mère lui frottait le dos […]. Alors, je m’écrie “Qui a fermé ma porte ?” et elles répondent : “Personne, voyons donc” et je sais que je suis hanté mais je ne dis rien.*

* Docteur Sax, Jack Kerouac, Gallimard, 1960.

Tous les billets Des écrivains et des lutins, Des musiciens et des lutins, Des dessinateurs et des lutins, et Les lutins font le mur sont extraits de : Le Lutin dans tous ses états – représentation polymorphe du Petit Peuple dans la culture contemporaine, © Renaud Marhic, 2013-work in progress.

Tags: , ,

Petit Reporter de l’Imaginaire : les lutins font le mur (29)

Les lutins font le mur

Le Petit Reporter de l’Imaginaire, donc, parle aux murs

Et les murs le lui rendent bien !

Car les lutins sont partout pour qui sait les dénicher.

Nouvelle contribution de Mam’zelle Zaza – bêta-lectrice de la série Les Lutins Urbains –, ce très beau gnome de dos, en février 2018, faisant enseigne à une boutique de cadeaux de León, capitale de la province espagnole éponyme…

Tous les billets Des écrivains et des lutins, Des musiciens et des lutins, Des dessinateurs et des lutins, et Les lutins font le mur sont extraits de : Le Lutin dans tous ses états – représentation polymorphe du Petit Peuple dans la culture contemporaine, © Renaud Marhic, 2013-work in progress.

Petit Reporter de l’Imaginaire : dans le journal à Saint-Quay-Portrieux

Renaud Marhic (alias le Petit reporter de l'Imaginaire dans “Dimanche Ouest France”

Une demie page dans Dimanche Ouest France, il n’en fallait pas moins pour dévoiler, à l’occasion de Bulles d’Armor, les incroyables origines du Petit Reporter de l’Imaginaire

“Même chez Marvel, y a pas ça, mon gars !”, ajoutent les Lutins Urbains , toujours modestes. (Le Petit Reporter remercie, lui, d’avoir été si bien compris…)

Tags: , , , , ,

Petit Reporter de l’Imaginaire : dans le journal (deux fois) au Cloître-Saint-Thégonnec

Renaud Marhic et les Lutns Urbains à l'École Cragou Monts d'Arrée

Dans le cadre du Salon Contes – Légendes & Fantasy, le Petit Reporter de l’Imaginaire a récemment rencontré les CE1/CE2 et CM1/CM2 de l’École Cragou Monts d’Arrée.

Et c’est peu dire que les Lutins Urbains ont obtenu le carton plein !

(En marge du franc bidonnage, le Petit Reporter en a profité pour expliquer aux enfants en quoi les histoires de lutins peuplant le légendaire breton n’ont rien à envier aux fables classiques, quelles soient d’Ésope ou Lafontaine ; non mais !)

Tags: , , , ,

Petit Reporter de l’Imaginaire : dans le journal au Conquet

Les Lutins Urbains au Salon du Livre Maritime du Conquet

À l’approche du prochain Salon du Livre Maritime du Conquet, le Petit Reporter de l’Imaginaire (en bonne compagnie sur la photo) a le droit à un beau portrait dans Le Télégramme.

Les Lutins Urbains en sont ravis ! (À l’égard de Bugs Bunny, ils ne sauraient nourrir la moindre jalousie.)

Tags: , , , ,

Claude Le Nocher, Les Lutins Urbains te saluent bien !

Le Petit Reporter de l’Imaginaire  a appris aujourd’hui le départ de Claude Le Nocher, chroniqueur infatigable, lucide et bienveillant du blog Action Suspense.

“Claude… nous nous étions si bien compris…”

Les Lutins Urbains ont perdu un bon et fidèle ami.

Tags: , , , ,

Des musiciens et des lutins (8)

Quand le Petit Reporter de l’Imaginaire n’est pas occupé à écrire ou à lire, il lui arrive donc d’écouter de la musique…

Et dans bien des refrains, il trouve trace des lutins !

Témoins, Jonathan Richman & The Modern Lovers, et leur revigorant Rockin’ Rockin’ Leprechauns. Où nous découvrons le rock’n’roll comme… appeau à lutins irlandais !

Hé, qu’est-ce que c’est que ça, là-bas dans le parc ?

Bien, je vais te dire ce que c’est, je pense qu’il s’agit…

Dans le parc, presque enténébré, qu’est-ce que j’entends maintenant ?

Sont-ce vraiment les Leprechaums, et sont-ils revenus au son du rock’n’roll ?

Oui, c’est eux, là sur la pelouse, ça faisait tellement longtemps qu’ils étaient partis

Mais les Leprechauns de Mère Nature sont revenus au son du rock’n’roll […]*.

* Jonathan Richman & The Modern Lovers, Rock ‘n’Roll with The Modern Lovers, Castle Communications, 1977.

Tous les billets Des écrivains et des lutins, Des musiciens et des lutins, Des dessinateurs et des lutins, et Les Lutins font le mur sont extraits de : Le Lutin dans tous ses états – représentation polymorphe du Petit Peuple dans la culture contemporaine, © Renaud Marhic, 2013 – working in progress.

 

Tags: , ,

Petit Reporter de l’Imaginaire : les lutins font le mur (28)

Les lutins font le mur

Le Petit Reporter de l’Imaginaire, donc, parle aux murs

Et les murs le lui rendent bien !

Car les lutins sont partout pour qui sait les dénicher.

À Noël 2017, ce nain, déjà repéré en région brestoise dans les mêmes lieux, et qui, fêtes de fin d’année obligent, avait troqué ici son fût de bière pour un sapin…

Tous les billets Des écrivains et des lutins, Des musiciens et des lutins, Des dessinateurs et des lutins, et Les lutins font le mur sont extraits de : Le Lutin dans tous ses états – représentation polymorphe du Petit Peuple dans la culture contemporaine, © Renaud Marhic, 2013-work in progress.

Tags: , ,

19 décembre : Saint Urbain

19 décembre : Saint Urbain

Petit Reporter de l’Imaginaire : les lutins font le mur (27)

Les lutins font le mur

Le Petit Reporter de l’Imaginaire, donc, parle aux murs

Et les murs le lui rendent bien !

Car les lutins sont partout pour qui sait les dénicher.

En décembre 2017, ce nain de Noël sur piédestal, fièrement juché dans la devanture de l’institut Beauté 2000 – Maison de Beauté, à Brest…

Tous les billets Des écrivains et des lutins, Des musiciens et des lutins, Des dessinateurs et des lutins, et Les lutins font le mur sont extraits de : Le Lutin dans tous ses états – représentation polymorphe du Petit Peuple dans la culture contemporaine, © Renaud Marhic, 2013-work in progress.

Tags: , ,

Salon Contes – Légendes & Fantasy 2019 : communiqué de presse

Le Petit Reporter de l’Imaginaire est heureux de vous faire part de la deuxième édition du Salon Contes – Légendes & Fantasy. (Il est vrai que les Lutins Urbains en sont un peu les petites mains…)

Salon Contes – Légendes & Fantasy 2019

Fort de son succès en 2018, le Salon Contes – Légendes & Fantasy reviendra pour une deuxième édition, le dimanche 5 mai 2019, à la salle multifonctions du Cloître-Saint-Thégonnec (29).

Cette édition 2019 s’enrichira de trois innovations :

– Une soirée “préambule”, le samedi 4 mai au soir, au café L’épicerie du Cloître, en partenariat avec la Maison de la Poésie de Morlaix. Cette soirée-lecture sera consacrée au poète et écrivain Fañch Abgrall (1906-1930), auteur de Luc’hed ha moged (lumière et brume), recueil de poésie largement consacré aux Monts d’Arrée et à ses créatures légendaires…

– Une exposition de personnages grandeur nature, issus du légendaire breton et plus précisément du folklore des Monts d’Arrée, en partenariat avec la Maison des contes et légendes de Cornouaille.

– des animations à destination des plus jeunes seront également proposées en amont du salon.

Pour le reste, la manifestation se déroulera à nouveau sous la forme d’un salon du livre regroupant une trentaine d’auteurs-écrivains ou auteurs-illustrateurs, autour desquels prendront place conteurs, poètes, peintres, photographes, magiciens et maquettistes. L’entrée sera gratuite et une restauration proposée.

Le Salon Contes – Légendes & Fantasy est proposé par La Bande des Chiens Noirs, collectif d’artistes œuvrant dans les domaines de  la parole, l’objet, l’image, et l’écrit, en collaboration avec la municipalité du Cloître-Saint-Thégonnec.

Programme détaillé à venir.

Renseignements : contact.chiensnoirs@gmail.com

Information, édition 2018, etc. :

https://www.facebook.com/salonconteslegendesetfantasy

https://salonconteslegendesfantasy.wordpress.com

 

Tags: , , , , ,

Petit Reporter de l’Imaginaire : les lutins font le mur (26)

Les lutins font le mur

Le Petit Reporter de l’Imaginaire, donc, parle aux murs

Et les murs le lui rendent bien !

Car les lutins sont partout pour qui sait les dénicher.

En mars 2017, sur le comptoir d’un bistro parisien, ces  deux gnomes fluorescents qui n’ont rien vu et ne diront donc rien…

Tous les billets Des écrivains et des lutins, Des musiciens et des lutins, Des dessinateurs et des lutins, et Les lutins font le mur sont extraits de : Le Lutin dans tous ses états – représentation polymorphe du Petit Peuple dans la culture contemporaine, © Renaud Marhic, 2013-work in progress.

Tags: , ,

Des musiciens et des lutins (7)

Quand le Petit Reporter de l’Imaginaire n’est pas occupé à écrire ou à lire, il lui arrive donc d’écouter de la musique…

Et dans bien des refrains, il trouve trace des lutins !

Qui mieux que les Pink Floyds – dans leur tout premier album ; quelques mois après le Laughing Gnome de David Bowie – pouvaient nous dépeindre un gnome touché par la grâce au milieu des siens ?

Je veux te raconter une histoire à propos d’un petit homme, si tu permets

Un gnome nommé Grimble Gromble

Et les petits gnomes sont chez eux, mangeant, dormant et buvant leur vin

Il portait une tunique écarlate, un capuchon bleu-vert, ça le faisait bien

Il lui arriva une grande aventure

Au milieu de l’herbe et de l’air pur, en somme

Festoyant, glandouillant.

Et puis un beau jour : Houra !

Une autre façon pour les gnomes de dire

Houuuuuuuura !

Regarde le ciel, regarde la rivière

N’est-ce pas bon ? […] 

Partant en vrille, trouvant de nouvelles voies

Et puis un beau jour : Houra !

Une autre façon pour les gnomes de dire

Houuuuuuuura ! […] *

* The Gnome, in The Piper at the Gates of Dawn, Pink Floyd, 1967

Tous les billets Des écrivains et des lutins, Des musiciens et des lutins, Des dessinateurs et des lutins, et Les Lutins font le mur sont extraits de : Le Lutin dans tous ses états – représentation polymorphe du Petit Peuple dans la culture contemporaine, © Renaud Marhic, 2013 – working in progress.

Tags: , , , ,

Petit Reporter de l’Imaginaire : mais où va-t-il chercher tout ça ? (5)

À l’occasion de la parution de Korrigans et Grosse Galette, tome 5 de la série Les Lutins Urbains (21 septembre 2018), le Petit Reporter de l’Imaginaire (alias Renaud Marhic) s’interroge sur ses influences livresques et autres réminiscences littéraires…

Aujourd’hui : 1978, Le Petit Reporter à 13 ans. Il lit Les étranges X-MEN.

Petit Reporter de l’Imaginaire : mais où va-t-il chercher tout ça ? Les X-Men

© Les étranges X-MEN – La tour prend garde ! Chris Claremont, Dave Cockrum, Sam Grainger, in Spécial Strange n°14, Éditions Lug,  1978 (Marvel Comics Group, 1977).

Opération “Préparez-vous à la Grosse Galette”. Pour votre santé visuelle, clignez plus des yeux. N’oubliez pas de lire cinq histoires de fruits et légumes par jour. Aucune pâtisserie n’a été maltraitée pour cette opération. La Grosse Galette est de chez Le Beux, Croas Hent Kergos, Nizon.

Tags: , , , ,

Petit Reporter de l’Imaginaire : mais où va-t-il chercher tout ça ? (4)

À l’occasion de la parution de Korrigans et Grosse Galette, tome 5 de la série Les Lutins Urbains (21 septembre 2018), le Petit Reporter de l’Imaginaire (alias Renaud Marhic) s’interroge sur ses influences livresques et autres réminiscences littéraires…

Aujourd’hui : 1971, Le Petit Reporter à 7 ans. Il lit Spirou et Fantasio – Le faiseur d’or.

Petit Reporter de l’Imaginaire : mais où va-t-il chercher tout ça ? Spirou et Fantasio

© Spirou et Fantasio – Le faiseur d’or, Fournier (& Franquin), Éditions Dupuis, 1970.

Opération “Préparez-vous à la Grosse Galette”. Pour votre santé visuelle, clignez plus des yeux. N’oubliez pas de lire cinq histoires de fruits et légumes par jour. Aucune pâtisserie n’a été maltraitée pour cette opération. La Grosse Galette est de chez Le Beux, Croas Hent Kergos, Nizon.

Tags: , , , ,