Messages étiquettés fantasy

Les Lutins Urbains au Salon du Roman Populaire d’Elven 2019

Les Lutins Urbains au Salon du Roman Populaire d’Elven 2019

Répétez après moi : GnomogrammeGnomogrammeGnomogramme

Gnomogramme, c’est bien ! Ça, ce sera Les Lutins Urbains EN VRAI.

Et maintenant, attention : dicace contéedicace contéedicace contée

Dédicace contée, parfait ! Et ça, ce sera Les Lutins Urbains en livres : L’attaque du Pizz’ Raptor, Le dossier Bug le Gnome, Les Lutins noirs, Le péril Groumf, et Korrigans et Grosse Galette

Le tout, le dimanche 8 décembre, à Elven (56), où le Petit Reporter de l’Imaginairealias Renaud Marhic – viendra fêter en chair, en os, et en hologrammes les 20 ans du Salon du Roman Populaire d’Elven.

(Ce sera tout pour l’exercice de diction, vous pouvez sortir en chantant une petite chanson.)

Tags: , , , , , , , , ,

Les Lutins Urbains (en livres et EN VRAI) au Salon Bigouden du Livre 2019

Les Lutins Urbains (en livres et EN VRAI) au Salon Bigouden du Livre 2019

Les samedi 30 novembre et dimanche 1er décembre 2019, à Pont-L’Abbé (29), Renaud Marhic  – alias le Petit Reporter de l’Imaginaire – décoiffera son monde grâce au Gnomogramme, qui, pour qui ne serait pas encore au courant, fait apparaître Les Lutins Urbains EN VRAI !

La capitale de la Bigoudénie découvrira aussi Les Lutins Urbains en livresL’attaque du Pizz’ Raptor, Le dossier Bug le Gnome, Les Lutins noirs, Le péril Groumf, Korrigans et Grosse Galette –, et ce, cette fois, par le truchement de la dédicace contée, laquelle, portée par le souffle puissant de l’hélice holographique, devrait s’entendre jusqu’au sommet du Phare d’Eckmühl.

Au moins ça…

Tags: , , , , , , , ,

Les Lutins Urbains (en livres et EN VRAI) à Breizh Littéraplume 2019

Les Lutins Urbains à Breizh Littéraplume 2019

Le dimanche 24 novembre 2019, à Lanloup (22), c’est hologrammes au château !

Derrière les murs de la Noë Verte, le Petit Reporter de l’Imaginairealias Renaud Marhic  –  se tiendra aux côtés des Lutins Urbains EN VRAI. Avec Son hélice holographique – le bien nommé Gnomogramme – il n’aura guère de mal à soutenir le siège qui s’annonce…

Le gros de l’assaut devrait se concentrer sur Les Lutins Urbains en livres. Selon une tactique qui a fait ses preuves, le Petit Reporter devrait y répondre par la dédicace contée de L’attaque du Pizz’ Raptor, du Dossier Bug le Gnome, des Lutins noirs, du Péril Groumf, et de Korrigans et Grosse Galette

Bref, Les Lutins Urbains aux oubliettes, c’est pas pour demain !

Tags: , , , , , , , , ,

Les Chroniques du Gnomogramme : quand un auteur jeunesse fait apparaître ses personnages en hologrammes… (5)

Les Chroniques du Gnomogramme : quand un auteur jeunesse fait apparaître ses personnages en hologrammes… (5)

Ça marche !

Pleubian, 10 novembre. La préado qui vient de franchir le seuil des Marmouzien s’arrête net en apercevant le sigle des Lutins Urbains qui flotte dans l’air en 3D réelle. L’“effet waouh !” passé, elle entraîne sa mère et sa grand-mère vers le stand. Après la stupéfaction, c’est le ravissement. Bug le Gnome est là, tournicotant au-dessus de mon épaule. Étoiles dans les yeux. Tranquillement, je commence la présentation de la série…

On a tant de mal à la faire lire…” m’avertit maman.

Le tome 1 des lutins, pourtant, est en mains. J’ai fini mon argumentaire.

Tu lirais ça, toi, qui ne lis pratiquement rien ?” poursuit la mère.

“Ce serait une bonne chose en tout cas !” intervient grand-mère. Nous échangeons un regard entendu. Depuis une minute, la jeune fille ne fixe plus l’hologramme. Elle a d’ailleurs fini la première page de mon livre… et attaque la deuxième !

Mission accomplie. Un bouquin de vendu ? Certes… Mais surtout, grâce au Gnomogramme, d’activité sans intérêt, la lecture est devenue ici une possibilité.

Et puis il faut croire que je ne prêche pas complètement dans le désert. Il y a eu d’abord le très bon papier de Maryonne Le Forestier dans Le Télégramme :

Cela fait 25 ans que Renaud Marhic voyage avec ses Lutins Urbains, alors leur présence en 3D est pour lui tout à fait naturelle. Cette rencontre permettra aux jeunes lecteurs de mieux aborder le livre par la suite, comme une photographie que l’on conserve précieusement, après avoir fait une belle rencontre. Malin le lutin !

Bientôt suivie par son collègue de Ouest France :

Au salon, Renaud Marhic, l’auteur des histoires Les Lutins Urbains, accompagné de ses petits personnages en hologramme. ‘Je suis le premier auteur, en France, à faire rencontrer mes personnages et mes lecteurs’, confie-il.

Une rencontre. Et ses heureuses conséquences. C’est exactement ça !

Tags: , , , , , , ,

Petit Reporter de l’Imaginaire : dans le journal (encore) à Pleubian

Petit Reporter de l’Imaginaire : dans le journal (encore) à Pleubian

À l’occasion des Marmouziens de Pleubian (22), il n’a pas échappé à Ouest France la belle rencontre que constituent le Gnomogramme et les Lutins EN VRAI

📌 Nouveau et intéressant : rejoignez le groupe Lutins, Korrigans, Petit Peuple.

Tags: , , , , , , , ,

Les Lutins Urbains (en livres et EN VRAI) au Salon du Livre de Pluduno 2019

Les Lutins Urbains au Salon du Livre de Pluduno

Le dimanche 17 novembre 2019,  Renaud Marhic  – alias le Petit Reporter de l’Imaginaire sera au Salon du Livre de Pluduno (22).

Pour souffler les 10 bougies de la manifestation, le Gnomogramme – ou hélice holographique – devrait faire l’affaire. (Accessoirement, il délivrera sa 3D réelle faisant voir à qui le veut Les Lutins Urbains EN VRAI !)

Pour le reste, Les Lutins Urbains en livres, la saga “7-77ans”, fera comme à son habitude se bidonner les petits sans oublier de faire marrer les grands. Ce sera la dédicace contée de L’attaque du Pizz’ Raptor, du Dossier Bug le Gnome, des Lutins noirs, du Péril Groumf, et de Korrigans et Grosse Galette

À Pluduno, tout ça ? Ouais, ouais…

 

📌 Nouveau et intéressant : rejoignez le groupe Lutins, Korrigans, Petit Peuple.

Tags: , , , , , , , ,

Petit Reporter de l’Imaginaire : dans le journal à Pleubian

En prévision des Marmouziens de Pleubian (22), c’est cette fois le quotidien Le Télégramme qui, dégainant plus vite que son ombre, vous explique en long, en large, et en travers ce que vous devez savoir du Gnomogramme et des Lutins EN VRAI… by le Petit Reporter de l’Imaginairealias Renaud Marhic – toujours !

 

📌 Nouveau et intéressant : rejoignez le groupe Lutins, Korrigans, Petit Peuple.

Tags: , , , , , , ,

Les Lutins Urbains (en livres et EN VRAI) aux Marmouzien de Pleubian 2019

Les Lutins Urbains aux Marmouzien de Pleubian 2019

– C’est quoi encore cette histoire de Renaud Marhic qui sera aux Marmouzien avec le Cosmoschtroumpf ?

– Avec le Gnomogramme, pas avec le Cosmoschtroumpf !

– Oui, enfin bon, c’est quoi la différence ?

– Le Gnomogramme, c’est la 3D réelle, le procédé qui permet de voir Les Lutins Urbains EN VRAI. Des gnomes en hologrammes, quoi…

– Il vend des hologrammes maintenant, Marhic ?

– Non, mais il dédicace toujours en contant les Lutins Urbains en livres. Tu sais, L’attaque du Pizz’ Raptor, Le dossier Bug le Gnome, Les Lutins noirs, Le péril Groumf, et Korrigans et Grosse Galette

– Qui c’est qui les vend, alors, les hologrammes ? Le Cosmoschtroumpf ?

– Bon. C’est les samedi 9 et dimanche 10 novembre que ça se passe, à Pleubian (22) !

– Et le Cosmoschtroumpf ? On a des nouvelles, du Cosmoschtroumpf ?

 

📌 Nouveau et intéressant : rejoignez le groupe Lutins, Korrigans, Petit Peuple.

Tags: , , , , , , , ,

Petit Reporter de l’Imaginaire : dans le journal à Plœuc-L’Hermitage

Petit Reporter de l’Imaginaire : dans le journal à Plœuc-L’Hermitage

Avant même la Foire Automnale de Plœuc-L’Hermitage (22), le quotidien Ouest France dégaine plus vite que son ombre et vous explique en long, en large, et en travers ce que vous devez savoir du Gnomogramme et des Lutins EN VRAI… by le Petit Reporter de l’Imaginairealias Renaud Marhic – bien entendu !

 

Tags: , , , , , , , , ,

Les Chroniques du Gnomogramme : quand un auteur jeunesse fait apparaître ses personnages en hologrammes… (4)

Les Chroniques du Gnomogramme : quand un auteur jeunesse fait apparaître ses personnages en hologrammes… (4)

Dimanche 20 octobre. Le bonheur d’être là. Au Festival Scorfel – Vers l’imaginaire et au-delà. Dans mon dos tourne le Gnomogramme. Depuis l’entrée déjà, on pointe du doigt les Lutins EN VRAI.

Regardez ! Il est là, l’hologramme…

Trois jours avant le salon, j’étais au micro de Station Millenium. Un animateur enthousiaste, qui avait bossé son sujet, m’a permis de tout dire : le high-tech au service de la littérature… les manifestations littéraires pour terrain d’expérience… Un vrai boulot d’information locale qui porte ses fruits !

Le samedi, c’est la rédaction du Télégramme Lannion qui a consacré un long papier aux Lutins Urbains version 3D. Alors, on veut voir. Même si l’on commence par observer de loin. Et puis, malgré les tentatives d’hameçonnage alentour, on s’approche.

So what ?! Mais so what ?…” piaffe un préadolescent ravi.

C’est juste un truc qui tourne en envoyant plein d’images et l’œil y l’en voit qu’une…” lâche de son côté, un rien blasée, une fillette d’au moins 9 ans…

Il y a aussi les distraits. J’ai parlé des livres, longuement, avec Bug le Gnome sautillant par-dessus mon épaule. Mais il me faut signaler sa présence pour qu’enfin les yeux s’écarquillent.

Incroyable ! Sans vous on ne l’aurait  pas vu. C’aurait été dommage…

Ici, on réclame une vidéo de l’hologramme… là, on me demande si je suis prêt à vendre l’appareil !

Et voilà Marie-Claude, des Éditions du Cormoran, qui arrive, avec son sourire et sa bonne humeur.

Mais c’est qu’elle est formidable ta ‘machine infernale’. Attends qu’on fasse une photo !

Machine infernale… c’est exactement ça. Le Petit Reporter de l’Imaginaire – qui ne croit ni en dieu ni en diable – est aux anges. Ça se voit !

Tags: , , , , , , ,

Petit Reporter de l’Imaginaire : coup double dans “Le Télégramme Soir”

Petit Reporter de l’Imaginaire : coup double dans “Le Télégramme Soir”

Reprise de l’excellent papier de Valérie Le Moigne sur le site du Télégramme Soir, compilant chaque soir une sélection “d’articles régionaux et locaux qui dressent le portrait d’une Bretagne dynamique, souriante, ouverte sur le monde”.

Et Le Télégramme Soir comportant une déclinaison locale avec la page Facebook Le Télégramme – Soir Brest, voilà les Brestois enfin éclairés sur ce qui se trame en 3 dimensions dans la ville du Ponant… par un rebond venu de Lannion !

Petit Reporter de l’Imaginaire : coup double dans “Le Télégramme Soir”

Tags: , , , , , , , ,

Les Lutins Urbains (en livres et EN VRAI) à la Foire Automnale de Plœuc-L’Hermitage 2019

Le dimanche 27 octobre, la Foire Automnale de Plœuc-L’Hermitage (22) accueillera, au milieu des crêpes et des coquilles saint-jacques, une petite brochette d’écrivains…

Il n’en fallait pas plus pour que le Petit Reporter de l’Imaginairealias Renaud Marhic  – ne reprenne son bâton de pèlerin et ne débarque avec Les Lutins Urbains en livres et Les Lutins Urbains EN VRAI !

Ce qui devrait donner à peu de chose près, à droite pour le plaisir des yeux, le Gnomogramme et sa 3D réelle ; à gauche et sans supplément sur les consommations, L’attaque du Pizz’ Raptor, Le dossier Bug le Gnome, Les Lutins noirs, Le péril Groumf, et Korrigans et Grosse Galette.

Ah oui, hologrammes ou pas, la dédicace est toujours contée

Tags: , , , , , , ,

Les Chroniques du Gnomogramme : quand un auteur jeunesse fait apparaître ses personnages en hologrammes… (3)

 

Les Chroniques du Gnomogramme : quand un auteur jeunesse fait apparaître ses personnages en hologrammes… (3)

Journée scolaire de La 25e Heure du Livre… des dizaines de petites bouches s’ouvrent devant le Gnomogramme. Les Lutins EN VRAI se font-ils prier pour apparaître ? Qu’à cela ne tienne !

Les enfants, répétez après moi : Lutins Urbains, Lutins Urbains, c’est vraiment vous les plus malins…

Sitôt repris en chœur. Et hop, Ils sont là ! Éclats de rire, marrade et bidonnade…

Est-ce qu’y peut nous faire coucou ?

Y va descendre par terre, après ?

Pour ne rien cacher, plus d’une “accompagnatrice” ouvre aussi la bouche… mais pour bailler ! (Un grand merci à cette institutrice qui, elle, traversera le barnum pour s’excuser que sa classe ne soit pas arrivée jusque-là : )

On la prépare, cette journée. Mais c’est pas facile. Ils ont un auteur à voir et du coup, plus de temps pour le reste…

Samedi… les Lutins Urbains flottent sur le salon ! Et Ouest France ne s’y est pas trompé. Du coup, le stand n’a jamais été autant fréquenté par la concurrence.

C’est vous qui avez fabriqué ça ?

Je peux avoir vos coordonnées. J’aimerais que vous me disiez où vous avez acheté l’appareil…

Ici, on se réjouit pour moi. Là, on tente d’occulter mes hologrammes en montant toujours plus haut ses propres couleurs. Peine perdue ! Et une fois de plus le Gnomogramme d’agir comme un profond révélateur de la nature humaine…

Dimanche… Les aficionados des Lutins Urbains sont là !

Il est où le tome 6 ?

Ça va être long d’attendre 2020…

On se console en découvrant, soudain, Bug le Gnome en 3D réelle. Aux plus fidèles, on explique qu’ils n’ont encore rien vu. (À l’écran du smartphone du Petit Reporter de l’Imaginaire, la suite s’affiche furtivement.) Il va falloir s’y faire, ce n’est là qu’un début…

Tags: , , , , , , ,

Petit Reporter de l’Imaginaire : il dit tout des Lutins en vrai (hologrammes) sur Station Millenium

Petit Reporter de l'Imaginaire : il dit tout de ses hologrammes sur Station Millenium

Le jeudi 17 octobre 2019, en prévision du Festival Scorfel – Vers l’imaginaire et au delà, le Petit Reporter de l’Imaginairealias Renaud Marhic – sera sur Station Millenium, entre 13 heures et 13 heures 45, pour évoquer le Gnomogramme ou, après les Lutins Urbains en livres, les Lutins Urbains EN VRAI !

Station Millenium s’écoute en direct ici.

 

 

Tags: , , , , , , ,

Petit Reporter de l’Imaginaire : dans le journal au Mans

Petit Reporter de l’Imaginaire : dans le journal au Mans

À l’occasion de La 25e Heure du Livre du Mans, Ouest France révèle les dessous des Lutins Urbains EN VRAI

Au nom des Lutins Urbains, le Petit Reporter de l’Imaginairealias Renaud Marhic – remercie la responsable des pages culture du quotidien de s’être penchée de si près sur le Gnomogramme !

Tags: , , , , , , , ,

Les Chroniques du Gnomogramme : quand un auteur jeunesse fait apparaître ses personnages en hologrammes… (2)

Claude Youenn Roussel

Salon du Livre de Paimpol, 10 heures, démarrage du Gnomogramme

À peine les portes ouvertes, deux hommes s’approchent : “Nous aussi on pense à acheter des écrans. Alors on aimerait bien savoir ce que c’est…” Le ton est celui de qui ne cherche même pas à être cru. Ça tombe bien… d’écran, il n’y en a pas ! Je tends en rigolant le flash code menant à la vidéo de présentation. Les deux curieux personnages jouent du portable et disparaissent comme ils étaient venus…

Chez les exposants qui découvrent “la moulinette à lutins”, les hypothèses continuent d’aller bon train :

C’est une antenne radio ?

Un chauffage ?

On dirait un radar…

La veille, à l’hôtel, j’ai vu Whisky Bizness, 19e épisode de la 24e saison des Simpson. En 2012 déjà,  la série mettait en scène la diffusion d’images holographiques en public. Sept ans plus tard, en France, l’hologramme reste pourtant terra incognita

Du côté de la presse, cette fois, c’est coup triple ! Un quart de page dans Ouest France, et deux très belles citations dans Le Télégramme et La Presse d’Armor. Journalistes et correspondants se font chasseur de lutins en 3D réelle. Mais pas facile de photographie un hologramme ! (La Presse d’Armor se distinguera dans l’exercice). Une exposante s’approche : “Quel pas de géant tu as fais là ! Je me rappelle de toi il y a quelques années : seul dans ton coin, c’est tout juste si certains ne faisaient pas un pas de côté pour t’éviter. Aujourd’hui, tu tiens la dragée haute à tout le monde !

Et puis voilà l’ami Claude-Youenn, mon complice dans l’aventure du Salon Contes – Légendes & Fantasy. La marionnette à gaine qu’il agite fait sourire aux anges une petite fille dans sa poussette. Avant qu’elle ne découvre le Gnomogramme. La boucle est bouclée !

Tags: , , , , , ,

Petit Reporter de l’Imaginaire : dans le journal (et de trois) à Paimpol

Petit Reporter de l’Imaginaire : dans le journal (et de trois) à Paimpol

Après les quotidiens Ouest France et Le Télégramme, c’est au tour de l’hebdomadaire La Presse d’Armor de dévoiler à ses lecteurs Les Lutins Urbains EN VRAI, tels qu’ils sont apparus au Salon du Livre de Paimpol.

Félicitation au correspondant qui a su immortaliser le Gnomogramme en pleine action !

Tags: , , , , , , ,

Petit Reporter de l’Imaginaire : dans le journal (et de deux) à Paimpol

Petit Reporter de l’Imaginaire : dans le journal à Paimpol - Télégramme

Le Télégramme n’est pas en reste s’agissant d’évoquer Les Lutins Urbains EN VRAI  présentés au Salon du Livre de Paimpol.

Qu’on se le dise et répète : le Gnomogramme, c’est l’hologramme au service du livre jeunesse !

Tags: , , , , , , ,

Petit Reporter de l’Imaginaire : dans le journal (et d’une) à Paimpol

Petit Reporter de l’Imaginaire : dans le journal à Paimpol

Les Lutins Urbains EN VRAI ont retenu toute l’attention du quotidien Ouest France à l’occasion du Salon du Livre de Paimpol.

On vous dit tout sur le Gnomogramme – aussi baptisé “moulinette à lutins” –, ou comment la fantasy prend vie par la grâce des hologrammes !

 

Tags: , , , , , , , ,

Les Lutins Urbains meet Le Monde Fantasyque de Chinmoku

Lutins Urbains-Shinmoku

C’est l’une des actrices les plus jeunes et les plus prometteuses de la bookosphère. Chinmoku (silence, en japonais) – avec le chat Shishi – présente chaque semaine dans Le monde Fantasyque des chroniques de livres ou des comptes rendus de manifestations littéraires pertinents, fouillés, et, ce qui ne gâte rien, bien écrits.

Sur Babelio, Chinmoku annonce : “On dit de la fantasy que c’est un genre de littérature qui n’évolue plus, et je veux prouver que le contraire est possible !” Vaste programme, penseront certains ! La blogueuse a récemment fait des adieux très argumentés – et très débattus – à la série-phare Tara Duncan. Elle a aussi passé au crible la série “7-77ans” Les Lutins Urbains

En attendant de découvrir ici même son avis, voici déjà l’excellent résumé qu’elle a bien voulu en donner :

Plusieurs décennies après notre époque, Paris est devenue ‘La Grosse Cité’, ses habitants sont les groscitiens. Dans ce futur pas si lointain, les marques commerciales ont pris possession du quotidien et sponsorisent tout et n’importe quoi : nourriture, lieux publics…

Gustave est un jeune policier travaillant au commissariat Adinike® ‘Avec-Adinike®-le-sport-c’est-toujours-le-pied !’. Au cours de certaines de ses missions en ville, il se retrouve confronté à de bien étranges événements : des vols de pizzas, des appareils technologiques qui disjonctent bizarrement… Gustave est un grand rêveur, et le voilà embarqué dans l’univers des Lutins Urbains ! On croyait les lutins disparus, perdus dans nos campagnes, mais ils surent fort bien s’adapter à nos villes : ils sont devenus urbains, voilà tout, et plus farceurs que jamais. Entre le Pizz’Raptor, le Troll ou Bug le Gnome, Gustave va avoir du souci à se faire pour faire régner l’ordre dans son quartier. Dans la Grosse Cité s’affrontent secrètement deux organismes, l’Université d’Onirie et la BRO, Brigade de Répression de l’Onirisme ; quand l’un veut faire survivre les lutins, l’autre fait tout son possible pour les faire disparaître de l’imaginaire du peuple. Car, c’est bien connu, les lutins n’existent que si on croit en eux…

Gustave se retrouve pris dans les histoires abracadabrantesques des uns et des autres et ne sait plus sur quel pied danser, s’en sortira-t-il en un seul morceau ?

Tags: , , , , , , ,