Le Petit Reporter de l’Imaginaire fait partie de ces gens qui ont compris depuis longtemps que mieux vaut parler aux murs qu’à certains humains…

Et les murs le lui rendent bien !

Car les lutins sont partout pour qui sait les dénicher.

Ici, deux lutins noceurs venus saluer le Petit Reporter de l’Imaginaire à sa descente du train à Angoulême, le 6 janvier 2007…

Mur Angoulème Buffet de la Gare 060107