Archives pour la catégorie Le Petit Reporter de l’Imaginaire

Petit Reporter de l’Imaginaire : dans le journal à Pleubian

En prévision des Marmouziens de Pleubian (22), c’est cette fois le quotidien Le Télégramme qui, dégainant plus vite que son ombre, vous explique en long, en large, et en travers ce que vous devez savoir du Gnomogramme et des Lutins EN VRAI… by le Petit Reporter de l’Imaginairealias Renaud Marhic – toujours !

 

📌 Nouveau et intéressant : rejoignez le groupe Lutins, Korrigans, Petit Peuple.

Tags: , , , , , , ,

Petit Reporter de l’Imaginaire : dans le journal à Plœuc-L’Hermitage

Petit Reporter de l’Imaginaire : dans le journal à Plœuc-L’Hermitage

Avant même la Foire Automnale de Plœuc-L’Hermitage (22), le quotidien Ouest France dégaine plus vite que son ombre et vous explique en long, en large, et en travers ce que vous devez savoir du Gnomogramme et des Lutins EN VRAI… by le Petit Reporter de l’Imaginairealias Renaud Marhic – bien entendu !

 

Tags: , , , , , , , , ,

Les Chroniques du Gnomogramme : quand un auteur jeunesse fait apparaître ses personnages en hologrammes… (4)

Les Chroniques du Gnomogramme : quand un auteur jeunesse fait apparaître ses personnages en hologrammes… (4)

Dimanche 20 octobre. Le bonheur d’être là. Au Festival Scorfel – Vers l’imaginaire et au-delà. Dans mon dos tourne le Gnomogramme. Depuis l’entrée déjà, on pointe du doigt les Lutins EN VRAI.

Regardez ! Il est là, l’hologramme…

Trois jours avant le salon, j’étais au micro de Station Millenium. Un animateur enthousiaste, qui avait bossé son sujet, m’a permis de tout dire : le high-tech au service de la littérature… les manifestations littéraires pour terrain d’expérience… Un vrai boulot d’information locale qui porte ses fruits !

Le samedi, c’est la rédaction du Télégramme Lannion qui a consacré un long papier aux Lutins Urbains version 3D. Alors, on veut voir. Même si l’on commence par observer de loin. Et puis, malgré les tentatives d’hameçonnage alentour, on s’approche.

So what ?! Mais so what ?…” piaffe un préadolescent ravi.

C’est juste un truc qui tourne en envoyant plein d’images et l’œil y l’en voit qu’une…” lâche de son côté, un rien blasée, une fillette d’au moins 9 ans…

Il y a aussi les distraits. J’ai parlé des livres, longuement, avec Bug le Gnome sautillant par-dessus mon épaule. Mais il me faut signaler sa présence pour qu’enfin les yeux s’écarquillent.

Incroyable ! Sans vous on ne l’aurait  pas vu. C’aurait été dommage…

Ici, on réclame une vidéo de l’hologramme… là, on me demande si je suis prêt à vendre l’appareil !

Et voilà Marie-Claude, des Éditions du Cormoran, qui arrive, avec son sourire et sa bonne humeur.

Mais c’est qu’elle est formidable ta ‘machine infernale’. Attends qu’on fasse une photo !

Machine infernale… c’est exactement ça. Le Petit Reporter de l’Imaginaire – qui ne croit ni en dieu ni en diable – est aux anges. Ça se voit !

Tags: , , , , , , ,

Petit Reporter de l’Imaginaire : coup double dans “Le Télégramme Soir”

Petit Reporter de l’Imaginaire : coup double dans “Le Télégramme Soir”

Reprise de l’excellent papier de Valérie Le Moigne sur le site du Télégramme Soir, compilant chaque soir une sélection “d’articles régionaux et locaux qui dressent le portrait d’une Bretagne dynamique, souriante, ouverte sur le monde”.

Et Le Télégramme Soir comportant une déclinaison locale avec la page Facebook Le Télégramme – Soir Brest, voilà les Brestois enfin éclairés sur ce qui se trame en 3 dimensions dans la ville du Ponant… par un rebond venu de Lannion !

Petit Reporter de l’Imaginaire : coup double dans “Le Télégramme Soir”

Tags: , , , , , , , ,

Petit Reporter de l’Imaginaire : dans le journal à Lannion

Petit Reporter de l'Imaginaire : dans le journal à Lannion

À l’occasion du Festival Scorfel de Lannion, la rédaction du Télégramme s’est penchée sur les Lutins Urbains EN VRAI

Si le Gnomogramme a esquivé l’objectif de Valérie Le Moigne, la plume de celle-là n’a pas moins parfaitement retranscrit l’essentiel…

Tags: , , , , , , ,

Petit Reporter de l’Imaginaire : tout, tout, tout, vous saurez tout sur l’hologramme (grâce à Station Millenium)

Tout, tout, tout, vous saurez tout sur l'hologramme (grâce à Station Millenium)

Retour sur l’interview donnée par le Petit Reporter de l’Imaginairealias Renaud Marhic – à Station Millenium, le 17 octobre 2019, en prévision du Festival Scorfel – Vers l’imaginaire et au delà.

Au programme : Gnomogramme, Lutins Urbains en livres, et Lutins Urbains EN VRAI !

On réécoute l’émission en cliquant l’image.

 

Tags: , , , , , ,

Les Chroniques du Gnomogramme : quand un auteur jeunesse fait apparaître ses personnages en hologrammes… (3)

 

Les Chroniques du Gnomogramme : quand un auteur jeunesse fait apparaître ses personnages en hologrammes… (3)

Journée scolaire de La 25e Heure du Livre… des dizaines de petites bouches s’ouvrent devant le Gnomogramme. Les Lutins EN VRAI se font-ils prier pour apparaître ? Qu’à cela ne tienne !

Les enfants, répétez après moi : Lutins Urbains, Lutins Urbains, c’est vraiment vous les plus malins…

Sitôt repris en chœur. Et hop, Ils sont là ! Éclats de rire, marrade et bidonnade…

Est-ce qu’y peut nous faire coucou ?

Y va descendre par terre, après ?

Pour ne rien cacher, plus d’une “accompagnatrice” ouvre aussi la bouche… mais pour bailler ! (Un grand merci à cette institutrice qui, elle, traversera le barnum pour s’excuser que sa classe ne soit pas arrivée jusque-là : )

On la prépare, cette journée. Mais c’est pas facile. Ils ont un auteur à voir et du coup, plus de temps pour le reste…

Samedi… les Lutins Urbains flottent sur le salon ! Et Ouest France ne s’y est pas trompé. Du coup, le stand n’a jamais été autant fréquenté par la concurrence.

C’est vous qui avez fabriqué ça ?

Je peux avoir vos coordonnées. J’aimerais que vous me disiez où vous avez acheté l’appareil…

Ici, on se réjouit pour moi. Là, on tente d’occulter mes hologrammes en montant toujours plus haut ses propres couleurs. Peine perdue ! Et une fois de plus le Gnomogramme d’agir comme un profond révélateur de la nature humaine…

Dimanche… Les aficionados des Lutins Urbains sont là !

Il est où le tome 6 ?

Ça va être long d’attendre 2020…

On se console en découvrant, soudain, Bug le Gnome en 3D réelle. Aux plus fidèles, on explique qu’ils n’ont encore rien vu. (À l’écran du smartphone du Petit Reporter de l’Imaginaire, la suite s’affiche furtivement.) Il va falloir s’y faire, ce n’est là qu’un début…

Tags: , , , , , , ,

Petit Reporter de l’Imaginaire : il dit tout des Lutins en vrai (hologrammes) sur Station Millenium

Petit Reporter de l'Imaginaire : il dit tout de ses hologrammes sur Station Millenium

Le jeudi 17 octobre 2019, en prévision du Festival Scorfel – Vers l’imaginaire et au delà, le Petit Reporter de l’Imaginairealias Renaud Marhic – sera sur Station Millenium, entre 13 heures et 13 heures 45, pour évoquer le Gnomogramme ou, après les Lutins Urbains en livres, les Lutins Urbains EN VRAI !

Station Millenium s’écoute en direct ici.

 

 

Tags: , , , , , , ,

Petit Reporter de l’Imaginaire : dans le journal au Mans

Petit Reporter de l’Imaginaire : dans le journal au Mans

À l’occasion de La 25e Heure du Livre du Mans, Ouest France révèle les dessous des Lutins Urbains EN VRAI

Au nom des Lutins Urbains, le Petit Reporter de l’Imaginairealias Renaud Marhic – remercie la responsable des pages culture du quotidien de s’être penchée de si près sur le Gnomogramme !

Tags: , , , , , , , ,

Les Chroniques du Gnomogramme : quand un auteur jeunesse fait apparaître ses personnages en hologrammes… (2)

Claude Youenn Roussel

Salon du Livre de Paimpol, 10 heures, démarrage du Gnomogramme

À peine les portes ouvertes, deux hommes s’approchent : “Nous aussi on pense à acheter des écrans. Alors on aimerait bien savoir ce que c’est…” Le ton est celui de qui ne cherche même pas à être cru. Ça tombe bien… d’écran, il n’y en a pas ! Je tends en rigolant le flash code menant à la vidéo de présentation. Les deux curieux personnages jouent du portable et disparaissent comme ils étaient venus…

Chez les exposants qui découvrent “la moulinette à lutins”, les hypothèses continuent d’aller bon train :

C’est une antenne radio ?

Un chauffage ?

On dirait un radar…

La veille, à l’hôtel, j’ai vu Whisky Bizness, 19e épisode de la 24e saison des Simpson. En 2012 déjà,  la série mettait en scène la diffusion d’images holographiques en public. Sept ans plus tard, en France, l’hologramme reste pourtant terra incognita

Du côté de la presse, cette fois, c’est coup triple ! Un quart de page dans Ouest France, et deux très belles citations dans Le Télégramme et La Presse d’Armor. Journalistes et correspondants se font chasseur de lutins en 3D réelle. Mais pas facile de photographie un hologramme ! (La Presse d’Armor se distinguera dans l’exercice). Une exposante s’approche : “Quel pas de géant tu as fais là ! Je me rappelle de toi il y a quelques années : seul dans ton coin, c’est tout juste si certains ne faisaient pas un pas de côté pour t’éviter. Aujourd’hui, tu tiens la dragée haute à tout le monde !

Et puis voilà l’ami Claude-Youenn, mon complice dans l’aventure du Salon Contes – Légendes & Fantasy. La marionnette à gaine qu’il agite fait sourire aux anges une petite fille dans sa poussette. Avant qu’elle ne découvre le Gnomogramme. La boucle est bouclée !

Tags: , , , , , ,

Petit Reporter de l’Imaginaire : dans le journal (et de deux) à Paimpol

Petit Reporter de l’Imaginaire : dans le journal à Paimpol - Télégramme

Le Télégramme n’est pas en reste s’agissant d’évoquer Les Lutins Urbains EN VRAI  présentés au Salon du Livre de Paimpol.

Qu’on se le dise et répète : le Gnomogramme, c’est l’hologramme au service du livre jeunesse !

Tags: , , , , , , ,

Petit Reporter de l’Imaginaire : dans le journal (et d’une) à Paimpol

Petit Reporter de l’Imaginaire : dans le journal à Paimpol

Les Lutins Urbains EN VRAI ont retenu toute l’attention du quotidien Ouest France à l’occasion du Salon du Livre de Paimpol.

On vous dit tout sur le Gnomogramme – aussi baptisé “moulinette à lutins” –, ou comment la fantasy prend vie par la grâce des hologrammes !

 

Tags: , , , , , , , ,

Les Chroniques du Gnomogramme : quand un auteur jeunesse fait apparaître ses personnages en hologrammes (1)


Une semaine que les Lutins Urbains sont apparus “EN VRAI” pour la première fois, au Capucins, à l’occasion de l’édition 2019 des Rencontres de la BD brestoises [vidéo]…

Pour leur deuxième apparition – par la grâce du Gnomogramme – le succès ne se dément pas. Guégon (56), Salon des Auteurs. Dans les yeux des enfants, ce ne sont plus les étoiles que les lutins ont pris l’habitude de faire briller… c’est carrément la Voie lactée ! Les adultes ne sont pas en reste :

Comment vous faites ça ? Vous utiliser la poussière qui est dans l’air…

C’est quoi le procédé, un laser ?

Mais il est où, l’écran ?

C’est bien d’avoir pensé à ça !

Au moment du démontage, des exposants photographient en douce. D’autres viennent discuter franchement. Le Petit Reporter de l’Imaginaire, lui, prépare déjà la prochaine étape…

 

Tags: , , , , , , , , ,

Quand un auteur jeunesse fait apparaître ses personnages

Si la littérature jeunesse a depuis longtemps fait sienne les techniques de communication les plus variées, ceci est radicalement nouveau. Depuis septembre 2019, on peut voir sur les salons du livre de Bretagne un auteur jeunesse s’afficher… aux côtés de ses personnages ! Et le rendu de ces « apparitions » en 3 dimensions est saisissant [vidéo]. Renaud Marhic, alias Le Petit Reporter de l’Imaginaire, a créé en 2003 le concept des Lutins Urbains. Il s’explique : “Je vis avec mes personnages depuis un quart de siècle. Pour moi, il est naturel de les voir comme je vous vois. J’ai voulu partager cela avec mes lecteurs…”

La 3D réelle au service du livre

L’“hélice holographique” ici utilisée ressemble à un ventilateur aux pales recouvertes de LED. Quant l’hélice se met à tourner, elle devient invisible. Les diodes délivrent alors une image préalablement chargée dans l’appareil. Persistance rétinienne oblige, l’œil est trompé, percevant l’image dans sa globalité et non sa décomposition LED par LED. “J’ai tellement entendu que les enfants ne lisent plus du fait du numérique et du jeu vidéo… s’amuse Renaud Marhic. Faire apparaître mes lutins en 3D réelle, c’est un peu le retour à l’envoyeur. L’idée, c’est d’amener l’enfant au livre par le biais de la technologie dans laquelle il est baigné…”

Au-delà du simple « effet waouh ! »

À l’heure du tout disruptif, l’hologramme peut passer pour la solution marketing idéale. Selon Renaud Marhic, il est bien plus que cela : “Si je suis le premier auteur à avoir franchi le pas, ce prolongement de mon univers romanesque dans le réel préfigure ce que sera demain l’illustration à destination de la jeunesse.” Et de conclure : “Depuis que j’ai déployé ce système, j’ai changé de statut. Aux yeux de mes lecteurs, je ne suis plus seulement écrivain. Je suis un peu magicien…”

 

Pour ne rien manquer des LUTINS URBAINS EN VRAI, n’oubliez pas :
“Ils sont à bonnets, abonnez-vous !”S'abonner à la chaîne YouTube des Lutins Urbains

Tags: , , , , , , , ,

Petit Reporter de l’Imaginaire : des écrivains et des lutins (16)

Le Petit Reporter de l’Imaginaire, quand il n’écrit pas, lit.

Et pas un livre – ou presque ! – où il ne trouve trace de ses petits amis.

Aujourd’hui, et pour la deuxième occurrence, Jack Kerouac (1922-1965) :

C’est cette nuit-là, qu’un lutin plus facétieux, genre Père Noël, se précipita vers moi en claquant la porte ; il n’y avait pas de vent. Ma sœur procédait à ses ablutions dans la salle de bains rose, comme tous les samedis soir, et ma mère lui frottait le dos […]. Alors, je m’écrie “Qui a fermé ma porte ?” et elles répondent : “Personne, voyons donc” et je sais que je suis hanté mais je ne dis rien.*

* Docteur Sax, Jack Kerouac, Gallimard, 1960.

Tous les billets Des écrivains et des lutins, Des musiciens et des lutins, Des dessinateurs et des lutins, et Les lutins font le mur sont extraits de : Le Lutin dans tous ses états – représentation polymorphe du Petit Peuple dans la culture contemporaine, © Renaud Marhic, 2013-work in progress.

Tags: , ,

Petit Reporter de l’Imaginaire : les lutins font le mur (29)

Les lutins font le mur

Le Petit Reporter de l’Imaginaire, donc, parle aux murs

Et les murs le lui rendent bien !

Car les lutins sont partout pour qui sait les dénicher.

Nouvelle contribution de Mam’zelle Zaza – bêta-lectrice de la série Les Lutins Urbains –, ce très beau gnome de dos, en février 2018, faisant enseigne à une boutique de cadeaux de León, capitale de la province espagnole éponyme…

Tous les billets Des écrivains et des lutins, Des musiciens et des lutins, Des dessinateurs et des lutins, et Les lutins font le mur sont extraits de : Le Lutin dans tous ses états – représentation polymorphe du Petit Peuple dans la culture contemporaine, © Renaud Marhic, 2013-work in progress.

Petit Reporter de l’Imaginaire : dans le journal à Saint-Quay-Portrieux

Renaud Marhic (alias le Petit reporter de l'Imaginaire dans “Dimanche Ouest France”

Une demie page dans Dimanche Ouest France, il n’en fallait pas moins pour dévoiler, à l’occasion de Bulles d’Armor, les incroyables origines du Petit Reporter de l’Imaginaire

“Même chez Marvel, y a pas ça, mon gars !”, ajoutent les Lutins Urbains , toujours modestes. (Le Petit Reporter remercie, lui, d’avoir été si bien compris…)

Tags: , , , , ,

Petit Reporter de l’Imaginaire : dans le journal (deux fois) au Cloître-Saint-Thégonnec

Renaud Marhic et les Lutns Urbains à l'École Cragou Monts d'Arrée

Dans le cadre du Salon Contes – Légendes & Fantasy, le Petit Reporter de l’Imaginaire a récemment rencontré les CE1/CE2 et CM1/CM2 de l’École Cragou Monts d’Arrée.

Et c’est peu dire que les Lutins Urbains ont obtenu le carton plein !

(En marge du franc bidonnage, le Petit Reporter en a profité pour expliquer aux enfants en quoi les histoires de lutins peuplant le légendaire breton n’ont rien à envier aux fables classiques, quelles soient d’Ésope ou Lafontaine ; non mais !)

Tags: , , , ,

Petit Reporter de l’Imaginaire : dans le journal au Conquet

Les Lutins Urbains au Salon du Livre Maritime du Conquet

À l’approche du prochain Salon du Livre Maritime du Conquet, le Petit Reporter de l’Imaginaire (en bonne compagnie sur la photo) a le droit à un beau portrait dans Le Télégramme.

Les Lutins Urbains en sont ravis ! (À l’égard de Bugs Bunny, ils ne sauraient nourrir la moindre jalousie.)

Tags: , , , ,

Claude Le Nocher, Les Lutins Urbains te saluent bien !

Le Petit Reporter de l’Imaginaire  a appris aujourd’hui le départ de Claude Le Nocher, chroniqueur infatigable, lucide et bienveillant du blog Action Suspense.

“Claude… nous nous étions si bien compris…”

Les Lutins Urbains ont perdu un bon et fidèle ami.

Tags: , , , ,