Messages étiquettés salon du livre

Quand un auteur jeunesse fait apparaître ses personnages

Si la littérature jeunesse a depuis longtemps fait sienne les techniques de communication les plus variées, ceci est radicalement nouveau. Depuis septembre 2019, on peut voir sur les salons du livre de Bretagne un auteur jeunesse s’afficher… aux côtés de ses personnages ! Et le rendu de ces « apparitions » en 3 dimensions est saisissant [vidéo]. Renaud Marhic, alias Le Petit Reporter de l’Imaginaire, a créé en 2003 le concept des Lutins Urbains. Il s’explique : “Je vis avec mes personnages depuis un quart de siècle. Pour moi, il est naturel de les voir comme je vous vois. J’ai voulu partager cela avec mes lecteurs…”

La 3D réelle au service du livre

L’“hélice holographique” ici utilisée ressemble à un ventilateur aux pales recouvertes de LED. Quant l’hélice se met à tourner, elle devient invisible. Les diodes délivrent alors une image préalablement chargée dans l’appareil. Persistance rétinienne oblige, l’œil est trompé, percevant l’image dans sa globalité et non sa décomposition LED par LED. “J’ai tellement entendu que les enfants ne lisent plus du fait du numérique et du jeu vidéo… s’amuse Renaud Marhic. Faire apparaître mes lutins en 3D réelle, c’est un peu le retour à l’envoyeur. L’idée, c’est d’amener l’enfant au livre par le biais de la technologie dans laquelle il est baigné…”

Au-delà du simple « effet waouh ! »

À l’heure du tout disruptif, l’hologramme peut passer pour la solution marketing idéale. Selon Renaud Marhic, il est bien plus que cela : “Si je suis le premier auteur à avoir franchi le pas, ce prolongement de mon univers romanesque dans le réel préfigure ce que sera demain l’illustration à destination de la jeunesse.” Et de conclure : “Depuis que j’ai déployé ce système, j’ai changé de statut. Aux yeux de mes lecteurs, je ne suis plus seulement écrivain. Je suis un peu magicien…”

 

Pour ne rien manquer des LUTINS URBAINS EN VRAI, n’oubliez pas :
“Ils sont à bonnets, abonnez-vous !”S'abonner à la chaîne YouTube des Lutins Urbains

Tags: , , , , , , , ,

Les Lutins Urbains à Les Chiens Noirs font salon au Moulin de Kereon

Le dimanche 9 décembre 2018, les Lutins Urbains , seront au Moulin de Kereon de Saint-Sauveur (29).

Ça tombe bien, au même moment, Les Chiens Noirs y feront salon !

Le Petit Reporter de l’Imaginaire, rappelle que le collectif d’artistes La Bande des Chiens Noirs œuvre dans les domaines des contes, légendes, et autres “fantasy”, recoupant toute création en lien avec le merveilleux.

C’est vous dire le plaisir qui sera le sien de dédicacer en contant les cinq tomes de la saga qui fait se bidonner les petits sans oublier de faire marrer les grands : L’attaque du Pizz’ Raptor, Le dossier Bug le Gnome,  Les Lutins noirs, Le péril Groumf, et Korrigans et Grosse Galette

Nom d’un chien… noir !

 

Tags: , , , , , , ,

Petit Reporter de l’Imaginaire : (encore) dans le journal à Saint-Philibert

Renaud Marhic et les Lutins Urbains dans Ouest France - les urbins

On pourra pas dire qu’on vous a pas prévenu !

Tags: , , , ,

Les Lutins Urbains au Salon du livre de Theix-Noyalo 2017

salon-du-livre-theix-2016Petit Reporter Imaginaire-dédicace contée

Le dimanche 22 janvier 2017, le Petit Reporter de l’Imaginaire, alias Renaud Marhic, sera au salon de… au salon du… Ah ! voilà qu’il a oublié… (Ça la fiche mal, tout de même ! À moins que ce ne soit mal affiché ?)

On lui signale dans l’oreillette qu’il s’agit en fait du Salon du Livre de Theix-Noyalo (56), ex-Theix-tout court.

Bon, en route alors pour la dédicace contée des tomes 1, 2, et 3 – L’attaque du Pizz’ Raptor, Le dossier Bug le Gnome, et Les Lutins noirs – de sa grande série “7-77 ans” qui fait se bidonner les petits sans oublier de faire marrer les grands.

Tags: , , , , ,

Les Lutins Urbains à Livres d'(H)ivers 2017

livres-dhivers

Le Petit Reporter de l’Imaginaire et ses Lutins Urbains seront les samedi 14 et dimanche 15 janvier au salon Livres d'(H)ivers de Louvigné-du-Désert (35).

Il y prêcheront la cause de L’attaque du Pizz’ Raptor, du Dossier Bug le Gnome, et des Lutins noirs, tomes 1,2, et 3 de la grande série “7-77 ans” qui fait se bidonner les petits sans oublier de faire marrer les grands.

Profitez-en ! Le lundi, Les Lutins seront partis.

Tags: , , , , , , ,

Les Lutins Urbains au Salon du livre de Pluduno

Les Lutins Urbains au Salon du livre de Pluduno

Les Lutins Urbains seront le dimanche 20 novembre 2016 à Pluduno (22).

Selon les uns, ils y inaugureront une toute nouvelle piste de bobsleigh. D’autres encore affirment qu’ils participeront au 7e Salon du livre.

Interrogé, le Petit Reporter de l’Imaginaire déclare que, s’il n’a rien – bien au contraire –, contre le bobsleigh, il penche plutôt pour la seconde hypothèse

Selon des sources bien informées, sur son agenda, à la date du 20 novembre, on lirait en effet : “L’attaque du Pizz’ Raptor, Le dossier Bug le Gnome, Les Lutins noirs (ne pas oublier de conter en dédicaçant).”

À chacun de se faire une opinion.

Tags: , , , , , ,

Les Lutins Urbains au Salon du livre du Secours Populaire de Paimpol 2016

paimpol2016

Les Lutins Urbains aiment Paimpol et sa falaise (précisément celle de Bilfot où apparaissait jadis le Korrandon, variété de korrigan à pattes de chèvre).

Et c’est à l’invitation de ce lointain cousin qu’ils prendront leurs quartiers au Salon du livre du Secours Populaire français de Paimpol (22), le dimanche 16 octobre prochain.

Le Petit Reporter de l’Imaginaire – invité aussi – vous contera un bout tout en dédicacant les trois tomes de sa grande saga “7-77 ans” : L’attaque du Pizz’ Raptor, Le dossier Bug le Gnome, et Les Lutins noirs.

Et c’est à la Salle des fêtes, quai Loti, que ça se passe, de 10 heures à 17 heures 30.

Tags: , , , , , ,

Les Lutins Urbains au Salon du Livre Arts et Terre du Méné 2016

colline2016

Pour des raisons sur lesquelles il n’est pas besoin de s’étendre, les Lutins Urbains aiment voir les choses de haut…

On ne s’étonnera donc pas de les trouver à Collinée, le dimanche 2 octobre prochain, au Salon du Livre Arts et Terre du Méné.

Le Petit Reporter de l’Imaginaire crapahutera à leur côté. Au sommet de son art, il  dédicacera – en mode “conté” –  L’attaque du Pizz’ Raptor, Le dossier Bug le Gnome, et Les Lutins noirs.

(Qui ne connait pas les tomes 1, 2, et 3 de la saga sur ce lien cliquera.)

Tags: , , , , , ,

Petit Reporter de l’Imaginaire : la “dédicace contée”

Petit Reporter de l'Imaginaire - la dédicace contée

Scène ordinaire dans la vie du Petit Reporter de l’Imaginaire : un salon littéraire… deux lecteurs viennent de quitter le stand des “Lutins Urbains” et autre “polars féeriques”… L’un s’en repart un livre sous le bras, l’autre pas. Mais qu’ils aient ou non bourse déliée, l’un et l’autre s’en vont un peu plus riches qu’ils étaient arrivés…

C’est affaire de “dédicace contée” ! Car plutôt que faire l’article, le Petit Reporter, lui, conte à tout va ! Pas un visiteur à repartir sans une histoire de Korrigans, de Corriks, de Korils, de Poulpikans et Poulpiquets, à moins que ce ne soit de Kornigans ou de Cornicanets… Et puis, au hasard des récits qui s’enlacent et s’entrelacent au canevas de son imaginaire, le Petit Reporter vous dira peut-être aussi quelques mots sur l’Ankou, la Dame Blanche, sans oublier Bag Noz et Ville d’Ys…

Bien sûr, fidèle à l’esprit des Lutins qui ont le lucre en horreur, la “dédicace contée” est sans obligation d’achat, parole de Petit Reporter !

Demandez-lui comment la salive ne vient pas à lui manquer à l’occasion de ces “veillées” improvisées, et, là encore, c’est à un registre typique du Petit Peuple qu’il empruntera : “Dans ces cas-là, je pense à une vieille recette de saucisse préparée dans de l’ail et du chou. La salive me revient aussitôt…”

Tags: , , , , , , ,

Petit Reporter de l’Imaginaire : la “dédicace contée”

Petit Reporter Imaginaire-dédicace contée

Scène ordinaire dans la vie du Petit Reporter de l’Imaginaire : un salon littéraire… deux lecteurs viennent de quitter le stand des “Lutins Urbains” et autre “polars féeriques”… L’un s’en repart un livre sous le bras, l’autre pas. Mais qu’ils aient ou non bourse déliée, l’un et l’autre s’en vont un peu plus riches qu’ils étaient arrivés…

C’est affaire de “dédicace contée” ! Car plutôt que faire l’article, le Petit Reporter, lui, conte à tout va ! Pas un visiteur à repartir sans une histoire de Korrigans, de Corriks, de Korils, de Poulpikans et Poulpiquets, à moins que ce ne soit de Kornigans ou de Cornicanets… Et puis, au hasard des récits qui s’enlacent et s’entrelacent au canevas de son imaginaire, le Petit Reporter vous dira peut-être aussi quelques mots sur l’Ankou, la Dame Blanche, sans oublier Bag Noz et Ville d’Ys…

Bien sûr, fidèle à l’esprit des Lutins qui ont le lucre en horreur, la “dédicace contée” est sans obligation d’achat, parole de Petit Reporter !

Demandez-lui comment la salive ne vient pas à lui manquer à l’occasion de ces “veillées” improvisées, et, là encore, c’est à un registre typique du Petit Peuple qu’il empruntera : “Dans ces cas-là, je pense à une vieille recette de saucisse préparée dans de l’ail et du chou. La salive me revient aussitôt…”

Tags: , , , , , , , ,