Messages étiquettés lutins urbains tome 3

Les Lutins Urbains (tome 3) : opération “livre voyageur”, le bilan

Les Lutins noirs-couverture

 

En attendant la parution prochaine du tome 4 de la série Les Lutins Urbains (Éditions P’tit Louis), le temps est venu de dresser le bilan de cette troisième opération “livre voyageur”…

Du 1er octobre 2015 au 5 juin 2016, le tome 3 des Lutins Urbains – Les Lutins noirs (Éditions P’tit Louis, octobre 2015) – a donc été l’objet d’une expérience de livre voyageur. Les résultats ont alimenté ici la rubrique “Les Lutins Urbains dans la blogosphère”.

Le fichier ci-après dévoile les coulisses et propose une vue synthétique de cette expérience. (Les Lutins Urbains n’en sont pas peu fiers ! Ils remercient toutes celles, tous ceux, à qui ils ont eu le bonheur de plaire…)

 

PDF -bonnet

Tags: , , , , ,

Les Lutins Urbains (tome 2 et 3) dans la blogosphère : Livresque78

Les Lutins Urbains dans la blogosphre-2Au poil !
Les Lutins Urbains se lancent à la conquête de la Toile.
Elles, ils, sont des milliers de passionnées(és) à passer au crible la production littéraire française sur la blogosphère.
Les Lutins Urbains ont décidé de leur plaire…
Aujourd’hui, les tomes 2 et 3 de la série Les Lutins Urbains, Le dossier Bug le Gnome et Les Lutins noirs, sur :
Livresque78

Un univers totalement et fantastiquement drôle […] imaginé par Renaud Marhic […] destiné aux jeunes lecteurs entre 7 et 12 ans et qui les entraîne dans un présent où les marques commerciales sont partout (un pied de nez à notre société de consommation à outrance ?). Un monde peuplé de lutins, il suffit d’y croire pour qu’ils existent (ce qui est le rêve de tous, petits et grands), truffé de jeux de mots potaches et bon enfant (tout ce qu’aime le jeune public) […].

De sympathiques illustrations et des explications en marge qui permettent de parfaitement comprendre le pourquoi du comment.

Une lecture intelligente, qui initie les jeunes lecteurs à la fantasy sans être cul-cul, gnan-gnan.

Nous sentons ici un auteur passionné et investi, qui a su garder son âme d’enfant…

Ceux qui me suivent régulièrement, savent que j’aime tous les livres et travaillant auprès des enfants, je m’intéresse beaucoup à leurs lectures […]. Merci donc à Renaud Marhic ainsi qu’aux éditions P’tit Louis de donner envie aux enfants de lire, en abordant avec beaucoup de légèreté des sujets importants dont les enfants entendent forcément parler.

Tags: , , , , , , , ,

Les Lutins Urbains (tome 2 et 3) dans la blogosphère : Tempsdemots

Les Lutins Urbains dans la blogosphre-2
Au poil !
Les Lutins Urbains se lancent à la conquête de la Toile.
Elles, ils, sont des milliers de passionnées(és) à passer au crible la production littéraire française sur la blogosphère.
Les Lutins Urbains ont décidé de leur plaire…
Aujourd’hui, les tomes 2 et 3 de la série Les Lutins Urbains, Le dossier Bug le Gnome et Les Lutins noirs, sur :
Tempsdemots

Nous faisons la rencontre de Gustave, jeune policier qui, dû à sa capacité à rêver, est capable de voir les Lutins Urbains. Après une première mission où il les a côtoyer, il revient cette fois en tentant de se persuader qu’ils n’existent pas. Peine perdue car ces derniers continuent à opérer dans la ville. Et lorsqu’un lutin urbain passe… le raisonnable trépasse rapidement !

L’auteur nous transporte totalement dans un monde décalé où tout a été racheté par de grandes enseignes (qu’il s’agisse des quartiers ou du commissariat) et où les slogans de ses enseignes sont monnaies courantes dans la vie de tous les jours […].

Les personnages sont vraiment sympathiques, bien souvent complètement à l’ouest et amusants tout en restant touchants pour la plupart. […] On retrouve les rêveurs et ceux qui tentent désespérément de les arrêter et ne les comprennent pas, comme si tout ce qui n’était pas raisonnable était de fait nocif.

Les jeux de mots sont un régal […]. Tout comme les apartés de l’auteur font sourire et donnent l’impression que l’histoire nous est racontée au coin du feu directement à l’oral. Tout cela contribue à la magie de l’histoire et l’implication du lecteur dans celle-ci. On se prend au jeu et on entre dans l’Université d’Onirie en espérant de pas en ressortir de sitôt.

Tags: , , , , ,

Les Lutins Urbains (tome 3) dans la blogosphère : Les Cercle de Livres

Les Lutins Urbains dans la blogosphre-2Au poil !

Les Lutins Urbains se lancent à la conquête de la Toile.

Elles, ils, sont des milliers de passionnées(és) à passer au crible la production littéraire française sur la blogosphère.

Les Lutins Urbains ont décidé de leur plaire…

Aujourd’hui, le tome 3 de la série Les Lutins Urbains, Les Lutins noirs, sur :

Le Cercle de Livres

Encore un très bel opus de cette série. […] Voilà les lutins de Madagascar qui débarquent. […] Tout en humour et découverte, le Petit Reporter nous divertit et nous instruit. malgré quelque péripétie hors du commun pour tenter de le détourner de son ouvrage, notre ami se fait quand même agressé, il parvient à mener son reportage à son terme et à nous montrer ces drôles de petits lutins que l’on ne connait pas. Des lutins noirs […] auxquels ont s’attachent car ils sont particulièrement attendrissant et contrairement a certains Lutins Urbains ne sont pas là pour jouer uniquement des tours. Un beau voyage plein d’humour que j’ai adoré faire en compagnie de ce pauvre Gustave, encore une fois.

Tags: , , , , , ,

Les Lutins Urbains (tome 1, 2 et 3) dans la blogosphère : Littérature & Français

Les Lutins Urbains dans la blogosphre-2
Au poil !
Les Lutins Urbains se lancent à la conquête de la Toile.
Elles, ils, sont des milliers de passionnées(és) à passer au crible la production littéraire française sur la blogosphère.
Les Lutins Urbains ont décidé de leur plaire…
Aujourd’hui, les tomes 1, 2 et 3 de la série Les Lutins Urbains, L’attaque du Pizz’ Raptor, Le dossier Bug le Gnome et Les Lutins noirs, sur :
Littérature & Français
Littérature & Français
Littérature & Français

J’ai acheté ce premier tome pour pouvoir ensuite lire en partenariat les deux suivants.

Ce texte très court est plus destiné aux enfants mais la double lecture rend celle-ci intéressante pour les adultes également… En effet, on apprend dans ce roman que si on croit aux lutins ils deviennent réels… et qu’ils peuvent être un peu gênant pour la société. C’est ce que découvre Gustave qui combat un agresseur de livreur de pizza.

J’ai beaucoup aimé ce roman un peu loufoque, qui a su m’arracher un sourire et dont les notes de bas de page valent tout l’or du monde. […] J’ai longtemps hésité sur le classement : livre enfant ? roman absurde ? J’ai tranché sur le côté plus enfantin à cause de la couverture et des illustrations tout au long du livre ! […]

Allez on enchaîne sur le tome 2… Bug se fait un malin plaisir à détruire tout ce qui est électrique. […] J’ajouterai le travail sur l’onomastique : faire intervenir Havast et Mac Afi face à Bug c’est de l’idée de génie…

À nouveau une bonne lecture et en route pour le tome 3 !!

Je suis vraiment conquise par cette petite série humoristique à la fois pour petits et grands ! Cette fois Gustave croise des lutins malgaches et je peux vous dire qu’ils en font des dégâts dans la Grosse Cité…

Dans cette série je retrouve des références littéraires et cinématographiques qui me font rire, une petite dose d’humour qui fait rêver et puis un univers féérique qui ne donne pas envie de fermer le livre […].

À quand le tome 4, surtout que cette fin…. non mais c’est inadmissible !!

 

 

Tags: , , , , , , , ,

Les Lutins Urbains à la Bourse philatélique de Saint-Martin-des-Champs 2016

Timbre lutin

Pas un domaine qui échappe aux lutins ! (Comme en témoigne ce joli timbre réalisé pour la Croix-Rouge en 1998.)

Alors, Les Lutins Urbains seront à la Bourse philatélique de Saint-Martin-des-Champs-Morlaix (29) le dimanche 27 mars 2016.

Le Petit Reporter de l’Imaginaire y proposera ses “dédicaces contées” (L’attaque du Pizz’ Raptor, Le dossier Bug le Gnome, Les Lutins noirs) ; quitte à passer pour le dernier des timbrés…

Tags: , , ,

Les Lutins Urbains (tome 2 et 3) sur YouTube : Crocbooks

Après avoir dit sur son blog tout le bien que lui ont fait les Lutins Urbains, la Noble Demoiselle vous confirme sur sa chaîne YouTube tout le bien qu’ils pourraient vous faire…

(Les Lutins remercient au passage Crocbooks, le “dragon dévoreur de livres” ; entre créatures imaginaires, on se comprend !)

Tags: , , , , , ,

Les Lutins Urbains (tome 2 et 3) dans la blogosphère : Lectures en B

Les Lutins Urbains dans la blogosphre-2
Au poil !
Les Lutins Urbains se lancent à la conquête de la Toile.
Elles, ils, sont des milliers de passionnées(és) à passer au crible la production littéraire française sur la blogosphère.
Les Lutins Urbains ont décidé de leur plaire…
Aujourd’hui, les tomes 2 et 3 de la série Les Lutins Urbains, Le dossier Bug le Gnome et Les Lutins noirs, sur :
Lectures en B
Lectures en B

Grâce à son intrépidité, Renaud Mahric nous attire dans un monde quelque peu dissemblable de notre réalité, qu’il tord à l’envie. La magie existe dans cet autre monde mais sous une forme humoristique. Les personnages, surtout les plus loufoques, sont poussés à l’extrême et la satire de l’économie est sous-jacente. Les lieux en sont la plus belle représentation et je confesse que certains jeux de mots m’ont semblé excellents ! Tout ceci confère donc à ce livre plusieurs niveaux de lecture qui raviront les petits comme les grands.

Au-delà de cette fable irrévérencieuse, l’auteur implique le lecteur dans les aventures et ses réflexions, en l’invectivant par des ‘psiiiiit très drôles. C’est sans doute sa plume chevronnée, bien que très abordable qui l’aide à faire d’un roman une véritable mise en scène. J’ai beaucoup aimé les rires spontanés qui m’ont échappé, l’action incessante et la transposition du merveilleux dans un monde saturé par la réalité sordide.

Il ne me reste plus qu’une chose à faire : me plonger dans le troisième opus !

J’ai retrouvé les mêmes ingrédients dans ce tome : l’humour, caricatural, les interpellations du lecteur (vous savez les ‘psiiiiit’), les événements rocambolesques et la réflexion que propose l’auteur. Mais dans ce tome, j’ai aimé les lutins. Ils font un peu figure d’exception puisqu’ils sont noirs mais leur histoire, ancienne est très intéressante et tout de même drôles (surtout les cheveux) ! Et puis il y a ces informations que petit à petit, on glane sur le Supérieur de la BRO qui moi me rendent très curieuse.

Je vous fais un tout petit spoil dans ce qui va suivre. Je parle d’humour caricatural mais il y’a beaucoup de finesse dans ce qu’écrit Renaud Mahric. La théorie du Professeur B. sur les rêves qui rendent à peu près tout possible est la plus belle forme d’espoir, que l’on ait 10 ans ou 45. Et puis je n’ai pu m’empêcher de penser que ces trafiquants asiatiques sont un clin d’œil journalistique. Nous vivons depuis longtemps une époque où le trafic de diverses ‘denrées’, pardonnez-moi le terme, est aussi combattu que soutenu. Avec les lutins noirs, il est peut-être, si je ne vais pas trop loin, question du trafic animalier ou de son ivoire.

À présent que Gustave a les honneurs de son commissaire (eh oui !) que va-t-il lui arriver dans le quatrième épisode des lutins ?

Tags: , , , , , , , ,

Les Lutins Urbains (tome 2 et 3) dans la blogosphère : Crocbooks

Les Lutins Urbains dans la blogosphre-2
Au poil !
Les Lutins Urbains se lancent à la conquête de la Toile.
Elles, ils, sont des milliers de passionnées(és) à passer au crible la production littéraire française sur la blogosphère.
Les Lutins Urbains ont décidé de leur plaire…
Aujourd’hui, les tomes 2 et 3 de la série Les Lutins Urbains, Le dossier Bug le Gnome et Les Lutins noirs, sur :

Crocbooks

Ici, le pouvoir de l’imagination est poussé à l’extrême. Penser à une créature suffit à la faire apparaître, en voilà un beau moyen de rompre avec notre routine ! Si seulement nous pouvions en profiter pour effacer nos actes manqués, nos addictions, nos erreurs de jugement, nos préjugés et cette fichue emprise que la société exerce plus ou moins sur nos vies.

Les personnages sont uniques, drôles. J’ai en tête la mystérieuse Loligoth qui a un look qui se rapproche du mien et Chelou, le rhino dépressif que j’ai trouvé très attachant. L’auteur déborde d’énergie, il dénonce des comportements honteux grâce à un sens de l’humour décalé, des jeux de mots intelligents et des apartés bourrées d’onomatopées qui donnent aux lecteurs l’impression d’entretenir une relation privilégiée avec lui. Les quelques illustrations signées Godo aident à fixer cette dystropie dans les yeux d’un public sans âge.

Grâce à cette découverte, je me rends compte à quel point les lutins peuvent être malins. Faites-moi plaisir, ne vous laissez pas berner par la mention ‘littérature jeunesse’. Acceptez simplement de sentir resurgir votre âme d’enfant. Plus qu’un coup de coeur, qu’un coup de foudre, j’ai pris une claque littéraire ! Vite ! Vite ! La suite !

Tags: , , , , , ,

Les Lutins Urbains (tome 3) dans la blogosphère : Andrée la papivore

Les Lutins Urbains dans la blogosphre-2
Au poil !
Les Lutins Urbains se lancent à la conquête de la Toile.
Elles, ils, sont des milliers de passionnées(és) à passer au crible la production littéraire française sur la blogosphère.
Les Lutins Urbains ont décidé de leur plaire…

Aujourd’hui, le tome 3 de la série Les Lutins Urbains, Les Lutins noirs, sur :

Andrée la papivore

L’intrigue est bourrée d’humour et d’inventivité. Les jeux de mots fusent, l’auteur interpelle régulièrement le lecteur à coup de ‘Psiiiiit !’ et se met en scène dans un passage hilarant où une collègue complètement fofolle décide de réécrire sa série comme une saga fantasy, occasionnant par là-même une interruption de l’histoire illustrée avec beaucoup d’originalité […].

Dans ce tome, les plus jeunes apprendront sans s’en rendre compte quelques petites choses sur les coutumes malgaches, le trafic d’ivoire et la médecine chinoise. Les lecteurs plus âgés y trouveront leur compte également, ne serait-ce qu’avec les multiples jeux de mots mettant en scène des marques plus ou moins connues.

Pour résumer, Les lutins noirs c’est : une lecture à plusieurs niveaux qui plaira au plus grand nombre, des propos intelligents, des personnages loufoques, variés et attachants, du mystère, beaucoup d’action, de l’humour, de l’humour et encore de l’humour… […] En attendant de découvrir les prochaines aventures de Gustave Flicman et des lutins urbains !

Tags: , , , , ,

Les Lutins Urbains (tome 3) dans la blogosphère : Les lectures de Pampoune

Les Lutins Urbains dans la blogosphre-2Au poil !
Les Lutins Urbains se lancent à la conquête de la Toile.
Elles, ils, sont des milliers de passionnées(és) à passer au crible la production littéraire française sur la blogosphère.
Les Lutins Urbains ont décidé de leur plaire…
Aujourd’hui, le tome 3 de la série Les Lutins Urbains, Les Lutins noirs, sur :

Les lectures de Pampoune

 Comme toujours, l’auteur sait donc nous mettre au cœur de l’action dès les premières lignes sans que l’on ne comprenne vraiment ce qui est en train de se dérouler. Car c’est là ce que j’adore avec les lutins, on ne comprend pas tout mais on adore !

Dans ce tome, ce ne sont pas des lutins eux-mêmes dont je me souviendrai le plus mais plutôt de l’histoire du rhinocéros et des messages qu’il y a autour de cette histoire. Car malgré qu’il s’agisse là d’un roman pour enfants, c’est bien une réflexion sur le trafic animalier et même sur le trafic des cornes de rhinocéros que l’auteur nous propose là ce que ne peut nous laisser insensible.

[…] De fait, ce roman qui à la base est prévu pour la jeunesse est, une fois de plus, un roman à plusieurs niveaux de lecture ce qui fait que l’on ne se lasse pas de cette série […].

Une nouvelle fois, j’ai beaucoup ri et pas mal réfléchi […]. Je relirai sans doute à l’occasion ce roman mais ai désormais hâte de découvrir la prochaine aventure des lutins.

Tags: , , , , , , ,

Les Lutins Urbains (tome 3) dans la blogosphère : viou et ses drôles de livres

Les Lutins Urbains dans la blogosphre-2

Au poil !

Les Lutins Urbains se lancent à la conquête de la Toile.

Elles, ils, sont des milliers de passionnées(és) à passer au crible la production littéraire française sur la blogosphère.

Les Lutins Urbains ont décidé de leur plaire…

Aujourd’hui, le tome 3 de la série Les Lutins Urbains, Les Lutins noirs, sur :

viou et ses drôles de livres

Ah, ah, que dire de ce tome 3: un récit toujours aussi plein de malice et d’humour. […] Le tout avec un rythme effréné donnant une sensation de vitesse, de précipitation, une impression de ‘dépêchons, il faut régler les problèmes avant la catastrophe’. C’est le sentiment que j’ai en lisant ce tome, cette sensation augmente l’effet burlesque des événements du récit.

Encore, un tome avec lequel j’ai passé un excellent moment […] de détente et de sourire. C’est le genre de récit frais, plein d’humour qui fait du bien.

Tags: , , , , , ,

Les Lutins Urbains (tome 2 et 3) sur YouTube : La Bibliothèque de Brendouille

Attention !

Chez les plus jeunes des booktubeuses, Les Lutins Urbains peuvent provoquer de forts accès d’enthousiasme.

Témoin : cette vidéo de La Bibliothèque de Brendouille (aide au mixage : Bug le Gnome) où Brenda organise le match Les Chroniques de Spiderwick contre Les Lutins Urbains. Et nous livre le score à 10 mn 35 s : 10 000 à 0 pour les Lutins…

(Ils sont bien d’accord, Brenda, ils vous remercient bien !)

Tags: , , , , , , , , ,

Les Lutins Urbains (tome 2 et 3) dans la blogosphère : Les lectures d’un cupcake

Les Lutins Urbains dans la blogosphre-2
Au poil !

Les Lutins Urbains se lancent à la conquête de la Toile.

Elles, ils, sont des milliers de passionnées(és) à passer au crible la production littéraire française sur la blogosphère.

Les Lutins Urbains ont décidé de leur plaire…

Aujourd’hui, le tome 3 de la série Les Lutins Urbains, Les Lutins noirs, sur :

Les lectures d’un cupcake

Ce qui m’a […] beaucoup surpris c’est que ces livres ne s’adressent pas seulement aux enfants, bien au contraire ! Il y a énormément de sous-entendus et blagues et jeux de mots que seuls des adultes pourraient comprendre et j’ai beaucoup apprécié. Il n’y a rien de pire que de lire un livre ‘pour enfant’ qui est juste pour enfant et donc plutôt ennuyeux. […]

Bien sûr, les deux tomes n’ont pas la même intrigue, mais il y a tout de même un lien, forcément. Ces histoires de lutins farceurs qui sèment le chaos dans la rue et qui font tourner en bourrique l’enquêteur. Les autres personnages ne valent pas forcément mieux puisqu’ils sont parfois complètement dans la lune ! Bien sûr, c’est ce qui rend tout ça très drôle, très léger et qui nous fait passer un agréable moment. En plus, l’histoire est vraiment originale donc y’a pas à dire, chapeau à l’auteur !

Les personnages sont variés : on a des scientifiques, policiers, civils, lutins et encore beaucoup d’autres intervenants ! Tout ça rend l’histoire moins monotone, et vraiment drôle puisque, comme je vous l’ai dit, les personnages ne sont pas forcément d’une grande aide ! Mais moi je les ai trouvés attachants, même si les livres sont courts.

[…] Vraiment, j’ai adoré le style de l’auteur et la manière dont il crée une complicité avec le lecteur. On a tout de suite envie de lire la suite puisque tout est vraiment bien.

 

Tags: , , , , , ,

Les Lutins Urbains (tome 3) dans la blogosphère : La Passer’Ailes Littéraire

Les Lutins Urbains dans la blogosphre-2Au poil !

Les Lutins Urbains se lancent à la conquête de la Toile.

Elles, ils, sont des milliers de passionnées(és) à passer au crible la production littéraire française sur la blogosphère.

Les Lutins Urbains ont décidé de leur plaire…

Aujourd’hui, le tome 3 de la série Les Lutins Urbains, Les Lutins noirs, sur :

La Passer’Ailes Littéraire

Des Lutins noirs, venus tout droit de Madagascar dans un vieux bimoteur, arrivent dans la Grande Cité et ainsi commence le troisième tome des Lutins Urbains. Gustave Flicman est chargé d’enquêter sur la soudaine fortune de travailleurs clandestins africains et aussi de retrouver le rhinocéros égaré dans le tome 2.

[…] Dès les premières lignes, le lecteur est pris par l’histoire et ne peut plus lâcher le livre […]. Renaud MARHIC, l’auteur pour ceux qui auront pas tout compris, est toujours aussi excellent dans son récit même si il devient de plus en plus étrange. L’étrangeté vient de l’excellence et inversement, il me semble. Jeux de mots à gogo, cours de géographie et de lutinologie, non-sens et excentricité se mêlent à chaque page pour notre plus grand plaisir.

Encore un tome qui rend heureux et joyeux.

Tags: , , , , , ,

Les Lutins Urbains (tome 3) dans la blogosphère : Plaisir De Lire

Les Lutins Urbains dans la blogosphre-2Au poil !

Les Lutins Urbains se lancent à la conquête de la Toile.

Elles, ils, sont des milliers de passionnées(és) à passer au crible la production littéraire française sur la blogosphère.

Les Lutins Urbains ont décidé de leur plaire…

Aujourd’hui, le tome 3 de la série Les Lutins Urbains, Les Lutins noirs, sur :

Plaisir De Lire

Une fois de plus j’y retrouve le côté complètement décalé de l’auteur, avec son humour et ses jeux de mots. Nous retrouvons Gustave, qui semble toujours oublier ses péripéties d’avant. Je dirais qu’il y a un sort du Professeur B là-dessous. Nous avons à faire à de nouveaux lutins, bien curieux et bizarres. Mais nous croisons aussi les lutins des tomes précédents […].

J’aime énormément le fait que nous avons une continuité dans l’histoire, même si on part sur une nouvelle enquête. Mais on a aussi le mélange des personnages des précédents tomes […].

En conclusion, c’est toujours un plaisir de replonger dans cet univers parfois bien farfelu, mais qui reste assez réel, sans trop en faire.

Tags: , , , , ,

Les Lutins Urbains (tome 3) dans la blogosphère : Des livres et moi !

Les Lutins Urbains dans la blogosphre-2Au poil !

Les Lutins Urbains se lancent à la conquête de la Toile.

Elles, ils, sont des milliers de passionnées(és) à passer au crible la production littéraire française sur la blogosphère.

Les Lutins Urbains ont décidé de leur plaire…

Aujourd’hui, le tome 3 de la série Les Lutins Urbains, Les Lutins noirs, sur :

Des livres et moi !

Aaaaah quel plaisir d’ouvrir ma boîte aux lettres et d’y dénicher des lutins urbains, bien mal cachés sous mon courrier !

Grâce à Renaud Mahric, me revoilà à lire Les Lutins urbains. L’auteur les a fait voyager jusqu’à chez moi… Je vous rassure : j’avais prévu le stock de pizzas !

Nous, ma grande chipie et moi-même, voilà donc plongées dans l’action dès les premières lignes, elle reprend là où elle s’était arrêtée : pas loin d’un rhinocéros égaré et d’un Gustave Flicman toujours dans la lune et d’un tas de lutins… L’histoire s’achève en plein suspens : Gustave est convoqué chez le Président !? Rien que ça… Mais que va-t-il encore bien pouvoir se passer dans le tome 4, hein… Dites le moi !

[…] Quel plaisir de retrouver cette plume fluide, rythmée et active ! Le lecteur, petit ou grand, est scotché à son livre, à ce demander ce que lui réserve Renaud Mahric à la page suivante ! De plus, les Psiiiiit sont toujours là (si ce n’est encore plus) à mon plus grand plaisir… Ce lien avec l’auteur est génial !

Allez, je me dépêche, apparemment Les Lutins en ont marre de mes pizzas : retour à l’envoyeur et vers d’autres blogueurs !

Tags: , , , , , , ,

Les Lutins Urbains (tome 3) dans la blogosphère : Espace temps libre

Les Lutins Urbains dans la blogosphre-2Au poil !

Les Lutins Urbains se lancent à la conquête de la Toile.

Elles, ils, sont des milliers de passionnées(és) à passer au crible la production littéraire française sur la blogosphère.

Les Lutins Urbains ont décidé de leur plaire…

Aujourd’hui, le tome 3 de la série Les Lutins Urbains, Les Lutins noirs, sur :

Espace temps libre

Déjà la troisième tome de cette saga et l’on ne peut pas dire que cela s’essouffle. On ne va pas véritablement s’en plaindre en tant que lecteurs hein ?!

Alors oui, cette série s’adresse tout d’abord à un public plutôt jeune, mais même les grands qui ont gardé beaucoup d’humour et l’imagination de leurs jeunes années comme l’auteur peuvent y trouver plus que leur compte.

L’intrigue est toujours amusante, même les aspects un peu dramatiques deviennent drôles, il y a forcément un rebondissement surprenant sorti de derrière les fagots.

De l’action, de la réflexion, de l’humour, un peu de narration, de la fantaisie… On a de tout.

Les personnages sont déjantés. On ne peut pas dire autrement, mais on les aime aussi pour cela et puis, c’est le propre des lutins, non ?

Belle couverture accrocheuse et des illustrations qui raviront les enfants, voir susciteront des commentaires comme chez moi. Mais toujours dans le bon sens. Échanger, parler de son livre, de ce qu’on y trouve, c’est aussi cela la magie de la lecture.

Personnellement, j’ai un faible pour les apartés de l’auteur.

Je suis certaine que petits et grands lecteurs vont attendre sagement, mais avec une certaine impatience la suite dans un quatrième volume.

Tags: , , , , , ,

Les Lutins Urbains (tome 3) à l’honneur sur Phénix-Web

Phénix-web

Pendant ce temps-là, sur Phénix-Web – LE site belge des littératures de l’imaginaire –, Véronique de Laet raconte ce qui lui arrive dans le bus après lecture des Lutins noirs, troisième tome de la série Les Lutins Urbains, la grande saga “7-77” ans qui fait se bidonner les petits sans oublier de faire marrer les grands !

Humoristique, caustique, second, troisième et xème degré, Renaud Marhic continue à jouer et se jouer des codes de la société de consommation comme de ceux du rationaliste pour nous emmener dans une course-poursuite après un rhino, en France… ben oui et pourquoi pas ?

Dessins, titres, digressions, tout est exploitable et est exploité… Mon côté grand ‘nenfant’ rit tout seul dans le bus, même si on me regarde comme échappée d’Onirie !

Tags: , , , , , , ,

Les Lutins Urbains (tome 3) dans la blogosphère : Lire en tout genre

Les Lutins Urbains dans la blogosphre-2

Au poil !

Les Lutins Urbains se lancent à la conquête de la Toile.

Elles, ils, sont des milliers de passionnées(és) à passer au crible la production littéraire française sur la blogosphère.

Les Lutins Urbains ont décidé de leur plaire…

Aujourd’hui, le tome 3 de la série Les Lutins Urbains, Les Lutins noirs, sur :

Lire en tout genre

Rien ne semble tourner rond dans la Grosse Cité : des gens sans le sou deviennent richissimes d’un jour sur l’autre, prétendant avoir gagné au Tir’ ou Grat’ ; un vieux bimoteur a atterri à l’aéroport, après une soi-disant ‘légère’ erreur de pilotage et est à plus de 8 500 kilomètres de sa destination première ; des sangliers ont été aperçu galopant sur la chaussée du périphérique, en direction du centre-ville ; et pour couronner le tout, Gustave Flicman a égaré un rhinocéros qu’il devait emmener à l’abattoir, mais il ne se souvient pas des deux derniers jours écoulés, comme si on lui avait effacé la mémoire…

[…] On retrouve la panoplie de personnages déjà rencontrés dans les deux premiers tomes et on en rajoute d’autres comme les lutins noirs et la triade, sorte de mafia chinoise. On renoue avec tout ce qui fait le charme et la magie de cette série : l’Université d’Onirie, le professeur B. et les créatures magiques tels les lutins et leurs différentes espèces. Ce troisième tome est excellent. Le fait de laisser un peu de côté les Lutins des deux premiers tomes et de se concentrer sur les Lutins noirs donne un bon coup de fraîcheur à la série !

Une excellente suite !!

Tags: , , , , , ,