Messages étiquettés les lutins noirs

Petit Reporter de l’Imaginaire : conversation avec un ornithorynque

Les Lutins Urbains sur Ornithorynque FM

Peu avant son récent coup double dans Le Télégramme, c’est sur la bande FM sarthoise que le Petit Reporter de l’Imaginaire s’était confié, à l’occasion de La 25e Heure du Livre.

Retour sur les faits…

Dimanche 9 octobre 2016 :  Les Lutins Urbains déambulent dans les allées du Salon du livre du Mans. Soudain, ils tombent nez à bec avec un drôle de palmipède jaunâtre.

– Ah les amis ! ce pauvre Donald Duck a vraiment vieilli… s’émeut aussitôt Le Troll.

– T’y es pas, gros nigaud ! lui rétorque le Pizz’ Raptor. C’est pas Donald, c’est Moncho…

Entre les lutins et le célèbre ornithorynque radiophonique, la fraternisation est immédiate. Moncho prévient son équipe : “Un micro, vite !” Les lutins, eux, courent  chercher le Petit Reporter…

Tags: , , , , ,

Les Lutins Urbains (tome 2 et 3) dans la blogosphère : Passion lecture

 Les Lutins Urbains dans la blogosphre-2
Au poil !
Les Lutins Urbains se lancent à la conquête de la Toile.
Elles, ils, sont des milliers de passionnées(és) à passer au crible la production littéraire française sur la blogosphère.
Les Lutins Urbains ont décidé de leur plaire…
Aujourd’hui, les tomes 2 et 3 de la série Les Lutins Urbains, Le dossier Bug le Gnome et Les Lutins noirs, sur :
Passion lecture
Passion lecture
Dès le début l’auteur sait se mettre le lecteur dans la poche, avec un avertissement humoristique, un générique ou bien des Psiiiiit ! en guise d’annotations qui nous font sourire. Des annotations que ne sont pas forcément là pour expliqué un mot mais pour faire réagir le lecteur et le faire participer.
Entre enquête policière et univers fantastique, l’auteur à bien su mélanger les deux styles. Une histoire se déroulant dans le futur, et nous nous l’imaginons bien tellement il est bien décrit.
En tant que lecteur nous sommes très vite transporté dans l’histoire et les quelques illustrations nous aident encore plus à nous y plonger.
[…] Nous prenons vite la place du Petit Reporter de l’Imaginaire ou de l’enquêteur Gustave Flicman […] se demandant sans cesse […] comment Gustave va-t-il s’en sortir.
L’histoire conquis les grands comme les petits. 115 pages, un format idéal pour les jeunes lecteurs.
[…] J’attends le tome 4.

Tags: , , , , , ,

Les Lutins Urbains (tome 2 et 3) sur YouTube : Un monde de conteuses

Les Lutins Urbains se réjouissent d’avoir été si bien présentés sur la chaîne YouTube Un monde de conteuses.

(Ma consœur Dorothy W. Mac Cottingley – cf. 08 mn 00 s –, elle, par contre, ne dit pas merci.)

Tags: , , , , , ,

Les Lutins Urbains (tome 3) : opération “livre voyageur”, le bilan

Les Lutins noirs-couverture

 

En attendant la parution prochaine du tome 4 de la série Les Lutins Urbains (Éditions P’tit Louis), le temps est venu de dresser le bilan de cette troisième opération “livre voyageur”…

Du 1er octobre 2015 au 5 juin 2016, le tome 3 des Lutins Urbains – Les Lutins noirs (Éditions P’tit Louis, octobre 2015) – a donc été l’objet d’une expérience de livre voyageur. Les résultats ont alimenté ici la rubrique “Les Lutins Urbains dans la blogosphère”.

Le fichier ci-après dévoile les coulisses et propose une vue synthétique de cette expérience. (Les Lutins Urbains n’en sont pas peu fiers ! Ils remercient toutes celles, tous ceux, à qui ils ont eu le bonheur de plaire…)

 

PDF -bonnet

Tags: , , , , ,

Les Lutins Urbains (tome 2 et 3) dans la blogosphère : Ce que Marguerite lit

Les Lutins Urbains dans la blogosphre-2
Au poil !
Les Lutins Urbains se lancent à la conquête de la Toile.
Elles, ils, sont des milliers de passionnées(és) à passer au crible la production littéraire française sur la blogosphère.
Les Lutins Urbains ont décidé de leur plaire…
Aujourd’hui, les tomes 2 et 3 de la série Les Lutins Urbains, Le dossier Bug le Gnome et Les Lutins noirs, sur :
Ce que Marguerite lit

Une chouette découverte que ces Lutins Urbains […], jouant sur les mots et la mise en page (un titre tarabiscoté par-ci, une interruption publicitaire par-là). On sent un réel désir de jouer avec la langue et d’amuser le lecteur. L’humour est présent du début à la fin, notamment dans les dialogues et les apartés, sans faire de concessions concernant le niveau de langue, assez relevé.

Mention spéciale pour la dénonciation, comme ça au passage, de la surconsommation, les grandes marques sponsorisant tout et n’importe quoi, jusqu’aux cloches des cathédrales.

 

 

 

Tags: , , , , , ,

Les Lutins Urbains au Salon du Livre Jeunesse de Louargat 2016

Louargat-2016

Attention ! Attention !

On annonce une forte concentration de Lutins Urbains au Salon du Livre Jeunesse de Louargat (22), les samedi 21 et dimanche 22 mai.

Interrogé à ce sujet, le Petit Reporter de l’Imaginaire a déclaré se préparer activement pour la dédicace “contée” de L’attaque du Pizz’ Raptor, du Dossier Bug le Gnome, et des Lutins noirs.

De là à envisager la présence dudit Petit Reporter audit Salon de Louargat, il n’y a qu’un pas que l’on s’autorise allégrement à franchir dans les milieux autorisés.

Tags: , , , , , ,

Les Lutins Urbains (tome 1, 2 et 3) dans la blogosphère : l’arbre-à-livres

Les Lutins Urbains dans la blogosphre-2
Au poil !
Les Lutins Urbains se lancent à la conquête de la Toile.
Elles, ils, sont des milliers de passionnées(és) à passer au crible la production littéraire française sur la blogosphère.
Les Lutins Urbains ont décidé de leur plaire…
Aujourd’hui, les tomes 1, 2 et 3 de la série Les Lutins Urbains, L’attaque du Pizz’ Raptor, Le dossier Bug le Gnome et Les Lutins noirs, sur :
l’arbre-à-livres

J’ai vraiment apprécié […]. Renaud Marhic nous propose des histoires intrigantes et divertissantes. Malgré l’aspect enfantin qui ressort des résumés, les romans contiennent quand même un récit fluide pas si simple que ça ainsi qu’une intrigue plutôt prenante. J’ai quand même une préférence pour le tome 3 sur ce point. […]

L’univers dans lequel évolue l’histoire est très léger et décalé : la Grosse Cité (Paris) où les marques au slogan un peu naze ont pris le pouvoir. Saupoudrez le tout de personnages burlesques et de lutins urbains, et vous obtiendrez ce roman de fantasy pas comme les autres. […]

En bref, Les Lutins Urbains est une saga de fantasy qui pourra ravir petit comme plus grand. Le mythe des lutins est très bien revisité, les personnages sont très décalés et sympathiques, les histoires sont drôles, l’auteur interagi directement avec le lecteur. Une saga que je recommande si vous avez envie de passer un petit moment de détente et de lecture.

Tags: , , , , ,

Les Lutins Urbains (tome 2 et 3) dans la blogosphère : BibliSentimentale

Les Lutins Urbains dans la blogosphre-2
Au poil !
Les Lutins Urbains se lancent à la conquête de la Toile.
Elles, ils, sont des milliers de passionnées(és) à passer au crible la production littéraire française sur la blogosphère.
Les Lutins Urbains ont décidé de leur plaire…
Aujourd’hui, les tomes 2 et 3 de la série Les Lutins Urbains, Le dossier Bug le Gnome et Les Lutins noirs, sur :
BibliSentimentale
BibliSentimentale

L’histoire est bien ficelée du début jusqu’à la fin, et reste dans la continuité du premier tome. […] Les notes de l’auteur nous aident également à suivre l’histoire étant donné qu’il fait des rappels du tome précédent.

La plume de l’auteur est simple, drôle et fluide. Et je pense n’avoir jamais lu de livre aussi drôle que celui-ci. Comme dans certains livres jeunesse l’auteur joue le rôle du narrateur mais dans celui-ci l’auteur est aussi un membre de l’histoire et qui peut interagir dans celle-ci.

[…] Ce fût avec très grand plaisir que je me suis lancée dans la lecture [du tome 3] ! L’envie de retrouver l’univers et l’humour de l’auteur était plus forte que ma pauvre petite conscience (haha!). […] Et je n’en suis pas sortie déçue, bien au contraire ! C’est un univers à couper le souffle, qui est tellement bien imaginé que lorsque j’ai tourné la dernière page j’en ai versé une larme !

Que ce soit par la personnalité unique de Renaud Marhic et ses jeux de mots ou nos personnages, j’ai complètement adoré mener cette nouvelle enquête avec Gustave.

Tags: , , , , , ,

Les Lutins Urbains (tome 2 et 3) dans la blogosphère : Livresque78

Les Lutins Urbains dans la blogosphre-2Au poil !
Les Lutins Urbains se lancent à la conquête de la Toile.
Elles, ils, sont des milliers de passionnées(és) à passer au crible la production littéraire française sur la blogosphère.
Les Lutins Urbains ont décidé de leur plaire…
Aujourd’hui, les tomes 2 et 3 de la série Les Lutins Urbains, Le dossier Bug le Gnome et Les Lutins noirs, sur :
Livresque78

Un univers totalement et fantastiquement drôle […] imaginé par Renaud Marhic […] destiné aux jeunes lecteurs entre 7 et 12 ans et qui les entraîne dans un présent où les marques commerciales sont partout (un pied de nez à notre société de consommation à outrance ?). Un monde peuplé de lutins, il suffit d’y croire pour qu’ils existent (ce qui est le rêve de tous, petits et grands), truffé de jeux de mots potaches et bon enfant (tout ce qu’aime le jeune public) […].

De sympathiques illustrations et des explications en marge qui permettent de parfaitement comprendre le pourquoi du comment.

Une lecture intelligente, qui initie les jeunes lecteurs à la fantasy sans être cul-cul, gnan-gnan.

Nous sentons ici un auteur passionné et investi, qui a su garder son âme d’enfant…

Ceux qui me suivent régulièrement, savent que j’aime tous les livres et travaillant auprès des enfants, je m’intéresse beaucoup à leurs lectures […]. Merci donc à Renaud Marhic ainsi qu’aux éditions P’tit Louis de donner envie aux enfants de lire, en abordant avec beaucoup de légèreté des sujets importants dont les enfants entendent forcément parler.

Tags: , , , , , , , ,

Les Lutins Urbains au Printemps des Livres de Loudéac 2016

Loudéac 2016

Entre le Petit Reporter de l’Imaginaire et le Printemps des Livres de Loudéac (22), c’est déjà une longue histoire… (Voir image)

À l’heure où ledit printemps s’adresse désormais tout entier aux enfants, les Lutins Urbains ne pouvaient donc que répondre encore une fois : “Présents !” (Gageons que pour autant – selon le bon vieux principe du “7-77 ans” –, ils ne manqueront pas de vouloir séduire aussi les parents…)

Bref, le samedi 30 avril 2016, rendez-vous est pris pour la dédicace “contée” de L’attaque du Pizz’ Raptor, du Dossier Bug le Gnome, et des Lutins noirs.

Vous pouvez ranger vos cahiers et sortir en silence, merci.

Tags: , , , , , , , ,

Les Lutins Urbains au Salon Contes & Légendes de Botmeur 2016

Botmeur 2016

– Là-bas, dans les Monts d’Arrée…

– Où ça ?

– LÀ-BAS, DANS LES MONTS D’ARRÉE !

Oui, oui, c’est à Botmeur (29) – patrie des Korrigans s’il en est – que le Petit Reporter de l’Imaginaire – à peine revenu de Plumes d’Armor – rouvrira ses valises – le dimanche 24 avril 2016 – pour en laisser échapper les ouvrages de la série “7-77 ans” que l’on sait… (Ou pas ! Pour ceux qui ont manqué le début :  L’attaque du Pizz’ Raptor, Le dossier Bug le Gnome et Les Lutins noirs, tomes 1, 2 et 3 des Lutins Urbains.)

Quoi qu’il en soit, les valises ouvertes, ce sera dédicace “contée” pour qui qu’en veut…

– Enfin bref, rendez-vous là-bas…

– Où ça ?

LÀ-BAS, DANS LES MONTS D’ARRÉE !

Tags: , , , , , , , ,

Les Lutins Urbains au Salon Plumes d’Armor de Lanvollon 2016

Lanvollon2016

Samedi 23 avril 2015 : le Petit Reporter de l’Imaginaire posera ses valises à Lanvollon (22). Il ne tardera pas à  en sortir L’attaque du Pizz’ Raptor, Le dossier Bug le Gnome et Les Lutins noirs, soient  les tomes 1, 2 et 3 de la série “7-77 ans”  Les Lutins Urbains.

Le reste est affaire de dédicaces “contée”…

(Le soleil déclinant, on verra le Petit Reporter ranger tout ça s’il en reste, ajuster sa cape et sa casquette, et prendre la route pour là-bas, dans les Monts d’Arrée, où il est attendu le lendemain…)

Tags: , , , , , , , ,

Les Lutins Urbains (tome 2 et 3) dans la blogosphère : Le Monde Fantasyque de Chinmoku

Les Lutins Urbains dans la blogosphre-2Au poil !

Les Lutins Urbains se lancent à la conquête de la Toile.

Elles, ils, sont des milliers de passionnées(és) à passer au crible la production littéraire française sur la blogosphère.

Les Lutins Urbains ont décidé de leur plaire…

Aujourd’hui, les tomes 2 et 3 de la série Les Lutins Urbains, Le dossier Bug le Gnome et Les Lutins noirs, sur :

 Le Monde Fantasyque de Chinmoku
Je ne savais pas trop à quoi m’attendre avec ces Lutins Urbains. Du fantastique au second degré, comme le proclamaient certains blogs, ou de la littérature trop enfantine pour que j’y adhère ? J’étais prête à tout, mais au final j’ai beaucoup apprécié ma lecture.
[…] Évidemment, les romans sont majoritairement destinés à un public plus jeune, moins de dix ans je dirais. Ce sont des ‘premières lectures’, d’agréables introductions aux univers de fantasy qui formeront peut-être les grands lecteurs de demain. L’humour est léger, la narration pleine de rebondissements, et malgré mon recul j’ai beaucoup apprécié. L’atmosphère est bon enfant, rien n’est à prendre au sérieux ; la lecture plaira beaucoup aux plus jeunes, et elle détendra les plus grands.
[…] Au début, j’ai trouvé les lutins un peu trop ‘enfantins’ pour vraiment me plaire. Ça reste des lutins, pas des elfes ou des vampires ; je veux dire par là que ce sont des créatures surnaturelles à connotation enfantine et qu’il m’a été plus difficile de les aimer. Néanmoins, au fil des pages, je me suis familiarisée avec leurs manies et leur façon d’être. J’ai appris à apprécier leurs facéties et les caractéristiques folkloriques qui leurs sont prêtées : le fait qu’il faut croire en eux pour qu’ils existent réellement, par exemple. Ça peut paraître relativement peu original, mais c’est tourné d’une manière qui l’est beaucoup plus, et j’ai trouvé le concept intéressant. Gustave, présenté comme étant un ‘grand rêveur’, et pouvant ainsi voir les lutins, incite d’une manière subtile les enfants à continuer de croire en la fantasy. J’ai trouvé ça remarquable, ce fond de sujet sérieux camouflé au milieu de toute cette drôlerie.
[…] Dans la catégorie bonus sympathiques, il y a aussi les illustrations qu’on retrouve parfois au fil des pages : réalisées par Godo – il a également dessiné les couvertures, elles agrémentent le roman d’une impression de concret supplémentaire, et surtout elles aident à visualiser les personnages. Normalement j’apprécie peu qu’on essaie ainsi de me donner une vision particulière des protagonistes, mais ici certains sont quand même assez atypiques physiquement parlant, alors ces petits dessins ne furent pas de trop […].

Tags: , , , , , , ,

Les Lutins Urbains (tome 2 et 3) dans la blogosphère : Mon monde de Books

Les Lutins Urbains dans la blogosphre-2
Au poil !
Les Lutins Urbains se lancent à la conquête de la Toile.
Elles, ils, sont des milliers de passionnées(és) à passer au crible la production littéraire française sur la blogosphère.
Les Lutins Urbains ont décidé de leur plaire…
Aujourd’hui, les tomes 2 et 3 de la série Les Lutins Urbains, Le dossier Bug le Gnome et Les Lutins noirs, sur :
Mon monde de Books

Une belle découverte. J’ai été super-ravie de faire la rencontre avec ces lutins.

[…] L’auteur m’a envoyé le tome 2 et 3 avec un résumé très détaillé pour le premier tome des Lutins Urbains. L’histoire est claire, nette, et précise. Je n’ai même pas pensé un seul instant à regarder le résumé du tome 1. Tout est bien expliqué.

Gustave m’a littéralement fait rire du début à la fin. J’ai tout aimé dans son parcours […]. Les personnages sont sympas et les jeux de mots sont extrêmement drôles. J’aurais été plus jeune, je crois que j’aurais adoré être une apprentie en lutinologie.

[…] J’aurais voulu en apprendre encore plus sur le Supérieur Inconnu.

Tags: , , , , ,

Les Lutins Urbains (tome 3) dans la blogosphère : Les Cercle de Livres

Les Lutins Urbains dans la blogosphre-2Au poil !

Les Lutins Urbains se lancent à la conquête de la Toile.

Elles, ils, sont des milliers de passionnées(és) à passer au crible la production littéraire française sur la blogosphère.

Les Lutins Urbains ont décidé de leur plaire…

Aujourd’hui, le tome 3 de la série Les Lutins Urbains, Les Lutins noirs, sur :

Le Cercle de Livres

Encore un très bel opus de cette série. […] Voilà les lutins de Madagascar qui débarquent. […] Tout en humour et découverte, le Petit Reporter nous divertit et nous instruit. malgré quelque péripétie hors du commun pour tenter de le détourner de son ouvrage, notre ami se fait quand même agressé, il parvient à mener son reportage à son terme et à nous montrer ces drôles de petits lutins que l’on ne connait pas. Des lutins noirs […] auxquels ont s’attachent car ils sont particulièrement attendrissant et contrairement a certains Lutins Urbains ne sont pas là pour jouer uniquement des tours. Un beau voyage plein d’humour que j’ai adoré faire en compagnie de ce pauvre Gustave, encore une fois.

Tags: , , , , , ,

Les Lutins Urbains (tome 1, 2 et 3) sur YouTube : La Parenthèse d’Axelle

Les Lutins Urbains ont réussi leur coup !
Écriture, références, illustrations… c’est un large satisfecit que leur accorde La Parenthèse d’Axelle, à 12 mn 14 s.
(Déjà les Lutins se préparent à de futurs unboxings, remplissant les enveloppes comme ils savent si bien le faire…)

Tags: , , , , , , ,

Les Lutins Urbains (tome 2 et 3) dans la blogosphère : Lectures en B

Les Lutins Urbains dans la blogosphre-2
Au poil !
Les Lutins Urbains se lancent à la conquête de la Toile.
Elles, ils, sont des milliers de passionnées(és) à passer au crible la production littéraire française sur la blogosphère.
Les Lutins Urbains ont décidé de leur plaire…
Aujourd’hui, les tomes 2 et 3 de la série Les Lutins Urbains, Le dossier Bug le Gnome et Les Lutins noirs, sur :
Lectures en B
Lectures en B

Grâce à son intrépidité, Renaud Mahric nous attire dans un monde quelque peu dissemblable de notre réalité, qu’il tord à l’envie. La magie existe dans cet autre monde mais sous une forme humoristique. Les personnages, surtout les plus loufoques, sont poussés à l’extrême et la satire de l’économie est sous-jacente. Les lieux en sont la plus belle représentation et je confesse que certains jeux de mots m’ont semblé excellents ! Tout ceci confère donc à ce livre plusieurs niveaux de lecture qui raviront les petits comme les grands.

Au-delà de cette fable irrévérencieuse, l’auteur implique le lecteur dans les aventures et ses réflexions, en l’invectivant par des ‘psiiiiit très drôles. C’est sans doute sa plume chevronnée, bien que très abordable qui l’aide à faire d’un roman une véritable mise en scène. J’ai beaucoup aimé les rires spontanés qui m’ont échappé, l’action incessante et la transposition du merveilleux dans un monde saturé par la réalité sordide.

Il ne me reste plus qu’une chose à faire : me plonger dans le troisième opus !

J’ai retrouvé les mêmes ingrédients dans ce tome : l’humour, caricatural, les interpellations du lecteur (vous savez les ‘psiiiiit’), les événements rocambolesques et la réflexion que propose l’auteur. Mais dans ce tome, j’ai aimé les lutins. Ils font un peu figure d’exception puisqu’ils sont noirs mais leur histoire, ancienne est très intéressante et tout de même drôles (surtout les cheveux) ! Et puis il y a ces informations que petit à petit, on glane sur le Supérieur de la BRO qui moi me rendent très curieuse.

Je vous fais un tout petit spoil dans ce qui va suivre. Je parle d’humour caricatural mais il y’a beaucoup de finesse dans ce qu’écrit Renaud Mahric. La théorie du Professeur B. sur les rêves qui rendent à peu près tout possible est la plus belle forme d’espoir, que l’on ait 10 ans ou 45. Et puis je n’ai pu m’empêcher de penser que ces trafiquants asiatiques sont un clin d’œil journalistique. Nous vivons depuis longtemps une époque où le trafic de diverses ‘denrées’, pardonnez-moi le terme, est aussi combattu que soutenu. Avec les lutins noirs, il est peut-être, si je ne vais pas trop loin, question du trafic animalier ou de son ivoire.

À présent que Gustave a les honneurs de son commissaire (eh oui !) que va-t-il lui arriver dans le quatrième épisode des lutins ?

Tags: , , , , , , , ,

Les Lutins Urbains au “Loup dans l’encrier” 2016

Loup dans l'Encrier

Le Petit Reporter de l’Imaginaire finira par être connu comme le loup blanc au salon du livre du Cloître-Saint-Thégonnec (29).

La preuve, il y conduira ses Lutins Urbains, pour la troisième année consécutive, le dimanche 14 février prochain.

Il trempera alors la craie dans l’encrier pour ses fameuses “dédicaces contées”, de L’attaque du Pizz’ Raptor aux Lutins noirs en passant par Le dossier Bug le Gnome

Tags: , , , , , , , ,

Les Lutins Urbains (tome 3) dans la blogosphère : Andrée la papivore

Les Lutins Urbains dans la blogosphre-2
Au poil !
Les Lutins Urbains se lancent à la conquête de la Toile.
Elles, ils, sont des milliers de passionnées(és) à passer au crible la production littéraire française sur la blogosphère.
Les Lutins Urbains ont décidé de leur plaire…

Aujourd’hui, le tome 3 de la série Les Lutins Urbains, Les Lutins noirs, sur :

Andrée la papivore

L’intrigue est bourrée d’humour et d’inventivité. Les jeux de mots fusent, l’auteur interpelle régulièrement le lecteur à coup de ‘Psiiiiit !’ et se met en scène dans un passage hilarant où une collègue complètement fofolle décide de réécrire sa série comme une saga fantasy, occasionnant par là-même une interruption de l’histoire illustrée avec beaucoup d’originalité […].

Dans ce tome, les plus jeunes apprendront sans s’en rendre compte quelques petites choses sur les coutumes malgaches, le trafic d’ivoire et la médecine chinoise. Les lecteurs plus âgés y trouveront leur compte également, ne serait-ce qu’avec les multiples jeux de mots mettant en scène des marques plus ou moins connues.

Pour résumer, Les lutins noirs c’est : une lecture à plusieurs niveaux qui plaira au plus grand nombre, des propos intelligents, des personnages loufoques, variés et attachants, du mystère, beaucoup d’action, de l’humour, de l’humour et encore de l’humour… […] En attendant de découvrir les prochaines aventures de Gustave Flicman et des lutins urbains !

Tags: , , , , ,

Les Lutins Urbains (tome 3) dans la blogosphère : Les lectures de Pampoune

Les Lutins Urbains dans la blogosphre-2Au poil !
Les Lutins Urbains se lancent à la conquête de la Toile.
Elles, ils, sont des milliers de passionnées(és) à passer au crible la production littéraire française sur la blogosphère.
Les Lutins Urbains ont décidé de leur plaire…
Aujourd’hui, le tome 3 de la série Les Lutins Urbains, Les Lutins noirs, sur :

Les lectures de Pampoune

 Comme toujours, l’auteur sait donc nous mettre au cœur de l’action dès les premières lignes sans que l’on ne comprenne vraiment ce qui est en train de se dérouler. Car c’est là ce que j’adore avec les lutins, on ne comprend pas tout mais on adore !

Dans ce tome, ce ne sont pas des lutins eux-mêmes dont je me souviendrai le plus mais plutôt de l’histoire du rhinocéros et des messages qu’il y a autour de cette histoire. Car malgré qu’il s’agisse là d’un roman pour enfants, c’est bien une réflexion sur le trafic animalier et même sur le trafic des cornes de rhinocéros que l’auteur nous propose là ce que ne peut nous laisser insensible.

[…] De fait, ce roman qui à la base est prévu pour la jeunesse est, une fois de plus, un roman à plusieurs niveaux de lecture ce qui fait que l’on ne se lasse pas de cette série […].

Une nouvelle fois, j’ai beaucoup ri et pas mal réfléchi […]. Je relirai sans doute à l’occasion ce roman mais ai désormais hâte de découvrir la prochaine aventure des lutins.

Tags: , , , , , , ,